32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Batna/Lutte contre les incendies: Premier noyau de la commission de secours et de solidarité

Le premier noyau de la commission de wilaya de secours et de solidarité de lutte contre les incendies de forêts a été créé à Batna, a-t-on appris, jeudi, auprès de la Conservation locale des forêts.
Cette initiative a été lancée en coordination avec le commissariat de wilaya des Scouts musulmans algériens (SMA) et sera élargie à la société civile, dont les associations et les acteurs versés dans le domaine environnemental, et sera encadrée par la Conservation des forêts en vue de lutter contre les incendies de forêt et protéger les populations riveraines lors des incendies, a précisé à l’APS le conservateur local des forêts, Abdelmoumene Boulzazene.
Il a également souligné que les missions de cette commission ne se limitent pas uniquement aux secours et à la solidarité en cas d’incendie de forêt, mais elle aura aussi pour rôle de signaler et de lutter contre les incendies. Le même responsable a annoncé l’organisation de plusieurs réunions et formations dans le domaine de la prévention et la lutte contre les incendies au profit des Scouts musulmans algériens, ainsi que les membres des associations désirant se joindre à cette initiative, détaillant que l’accent sera mis, lors de ces rencontres, sur l’identification de l’incendie, sa propagation, la manière de le gérer pour le maîtriser, ainsi que les espèces végétales vulnérables aux flammes et celles qui résistent. Selon la même source, le plus important est de savoir organiser les interventions et les secours et de permettre aux intervenants de se familiariser avec le mode d’action en pareil cas pour se protéger des blessures et des brûlures et apprendre à cordonner avec les services de la Protection civile pour faire face à tout incendie et être préparé pour la prochaine saison.
L’idée de créer cette commission et la formation d’une société civile préparée et prête à faire face aux incendies de forêt a émergé avec l’élan de solidarité manifesté par les citoyens lors des récents incendies dans certains wilayas du pays et leur implication dans la lutte contre les incendies et l’assistance des personnes sinistrées, a relevé M. Boulzazene. Il a, par ailleurs, estimé que ces actions nécessitent un encadrement et un accompagnement par la Conservation des forêts et les autorités pour la préservation des richesses forestières et leur protection contre les incendies.
La même source a également mis en avant la grande contribution des citoyens de la wilaya au cours de cette saison dans le signalement, leur intervention et assistance dans certains incendies qui se sont déclarés dans plusieurs zones et les efforts déployés pour éteindre les flammes avant qu’elles ne s’étendent et détruisent le couvert végétal, comme ce fut le cas dans la commune de Oued Taga et dans la forêt urbaine de Bouzourane de la ville de Batna.
D’autre part, le même intervenant a affirmé que la police judiciaire a ouvert une enquête sur ces incendies, en particulier ceux qui se sont déclarés à plusieurs reprises au même endroit et dont les dégâts ont été limités grâce aux citoyens qui ont donné l’alerte et appuyé les services concernés en temps opportun. Il a fait état, dans ce contexte, de la découverte de 36 roues en caoutchouc, il y a quelques jours, à l’intérieur d’une forêt dense adjacente à une zone d’habitation au chef-lieu de wilaya, déposés délibérément dans cet endroit d’après une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux.
Les services locaux de la Conservation des forêts ont enregistré depuis le début de la campagne de lutte contre les incendies de forêt, le 1er juin dernier jusqu’à aujourd’hui, 144 interventions, dont 22 incendies qui ont détruit 71 ha, dont 32 ha d’alfa, tandis que le reste est constitué de broussailles, de chêne et de pin d’Alep, a déclaré le responsable du secteur.
La vigilance des citoyens et l’alerte donnée en temps réel ont permis une intervention rapide et l’extinction des flammes dès leur apparition, une maîtrise des incendies ainsi qu’une réduction des pertes et des zones touchées, a ajouté le conservateur des forêts, saluant les efforts des citoyens et des éléments de l’Armée nationale populaire qui ont assisté ceux de la Protection civile et de la Conservation des forêts dans toutes leurs interventions. Aussi, les 14 tours de guet réparties à travers la wilaya, dont trois opérationnelles au cours de cette saison, ont contribué avec «efficacité» à signaler et surveiller les incendies, selon la même source, qui a indiqué qu’une demande a été adressée à la tutelle pour la mise en place de 40 nouvelles tours qui seront implantées dans des zones montagneuses de la wilaya de Batna.
Le même responsable a souligné que certaines causes des incendies qui se sont déclarés dernièrement dans la wilaya de Batna, sont dues à des facteurs climatiques, comme la sécheresse et les températures élevées, et d’autres au facteur humain, que ce soit de manière volontaire ou involontaire, mettant en avant le grand rôle des médias dans la sensibilisation à la nécessité de préserver la richesse forestière en raison de son importance multiple, économique, sociale et écologique.

Hania T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img