16.9 C
Alger
jeudi 23 mai 2024

En visite à Alger : Neghza reçoit le DG de l’OIT

Dans un point de presse tenu hier à l’issue d’une rencontre avec la présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Mme Saida Naghza, le Directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Gilbert Houngbo, en visite à Alger pour la première fois, saluant les efforts de l’Algérie notamment en matière de sécurité, protection sociale et d’égalité salariale, a mis en exergue le rôle et la contribution de la CGEA au sein du Bureau international du travail.

Par Par Lynda Naili

A ce titre, au terme d’une séance de travail à huis clos avec la CGEA, qui faut-il le rappeler est la seule et unique organisation patronale présente depuis des années au sein du BIT et de l’OIT, Gilbert Houngbo, DG de l’OIT, exprimant toute sa « gratitude aux autorités algériennes pour l’accueil qui lui a été réservé à son arrivée hier ( Ndrl : avant-hier) à Alger », a dans un premier temps indiqué avoir tenu une série de rencontres de haut niveau dont celle avec le ministre du Travail. Dans ce sens, rappelant que « le BIT est une entité tripartite regroupant les gouvernements, les employeurs et les travailleurs », il a indiqué que « la CGEA est une organisation membre de l’OIE (Organisation internationale des employeurs) qui siège au Conseil d’administration du BIT, ce qui est, a-t-il ajouté, très important pour moi d’échanger avec la présidente de la CGEA sur des sujets portant sur le monde du travail ». Par ailleurs, à une question du Jour d’Algérie sur un état des lieux du secteur du Travail en Algérie dressé par son Organisation, il a rétorqué qu’au stade de sa présente visite, « il est prématuré de se prononcer », dans la mesure où sa délégation et lui n’ont pas encore fini leur mission qui s’achvera aujourd’hui. Toutefois, a-t-il poursuivi, « d’ores et déjà, je peux partager Ie sentiment très fort que j’ai sur la détermination des autorités algériennes, notamment sur le chemin de la protection sociale ». « Au BIT, nous savons que l’Algérie est un modèle qui peut servir d’exemple à bien d’autres, en particulier sur la question de la sécurité et de la protection sociale, de l’égalité salariale homme/femme. Là dessus, nous mettons l’accent sur la question de l’accession des femmes aux postes de responsabilité ». Et de rappeler, à ce sujet, avoir discuté l’année dernière avec la présidente de la CGEA, Mme Saïda Neghza, pour « encourager les femmes algériennes à accéder à des fonctions supérieures ». « Pour le BIT, bien évidemment nous tenons à la promotion du dialogue social ». « C’est là, a-t-il précisé, un point que nous avons échangé dans la matinée avec les parties que nous avons rencontrées et maintenant avec Mme la présidente de la CGEA ». En outre, évaluant la collaboration de la CGEA au sein de l’OIT, il a affirmé qu' »il va sans dire que la CGEA a un rôle très essentiel dans la gouvernance du BIT ». Et de mettre ainsi en exergue « la contribution des employeurs algériens au débat général au sein du BIT ». Pour sa part, remerciant son hôte sa visite au siège de confédération, Mme Saïda Neghza l’a également salué pour  » ses efforts en faveur de la croissance économique africaine et pour l’initiative pour la coalition mondiale pour la justice sociale, initiative à laquelle a pleinement adhéré la CGEA « . Ceci avant, au nom de la CGEA, elle lui a offert le symbolique burnous en laine marron, symbole culturel national de l’honneur, du pouvoir et de la chevalerie. A noter que le Directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), M. Gilbert Houngbo, est arrivé à Alger accompagné de son Conseiller pour l’Afrique, M. Faouzi Gsouma et du président du Bureau d’Alger de l’OIT couvrant l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.
L. N.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img