21.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Coupe d’Algérie (demi-finales)/MCA 2-CSC1: Le «Doyen» en route pour le doublé

Le MC Alger a décroché son billet pour la finale de la Coupe d’Algérie de football 2023-2024, la dixième de l’histoire du club, après avoir pris le dessus mardi soir au stade Miloud-Hadefi d’Oran sur le CS Constantine, lors de la première demi-finale, sur le score de deux buts à un après prolongations.

Par Mahfoud M.

C’est le CSC qui est bien entré dans le match dès le coup d’envoi, en prenant notamment le contrôle du milieu du terrain, semant la panique dans la défense algéroise en danger. Les joueurs du MCA, eux, donnaient l’impression
d’être crispés, se contentant de subir les alertes adverses sans pour autant parvenir à inquiéter l’arrière-garde constantinoise. Cette physionomie du jeu a logiquement permis aux protégés de l’entraîneur Abdelkader Amrani, surnommé «Monsieur Coupe» pour avoir décroché cinq titres dans cette compétition avec quatre clubs différents, d’ouvrir la marque à la 20e minute grâce à son défenseur international Madani, après que le VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) leur a annulé un penalty à la 6e minute, que l’arbitre Benbraham avait sifflé. Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour assister enfin à une première alerte des Vert et Rouge, lorsque Naidji a frappé des 25 mètres, obligeant le gardien de but Bouhalfaya à étaler toute sa classe pour dévier le cuir en corner. Le reste du temps de cette première période ne va rien changer dans le cours du jeu, ni au résultat, puisque les Constantinois vont rentrer au vestiaire avec une précieuse avance.

Suspense jusqu’au bout
Les Mouloudéens reviennent en deuxième mi-temps avec une grande détermination pour remettre les pendules à l’heure, profitant du recul de l’adversaire pour défendre son maigre acquis. Une stratégie qui a failli échouer à la 68′ lorsque le rentrant, l’Ivoirien Ouattara, a réussi à égaliser avant que le VAR n’intervienne encore pour annuler son but pour hors jeu. Mais ce qui devait arriver arriva dix minutes plus tard, lorsque le même Ouattara a servi son compatriote Zougrana qui d’une frappe à ras de terre à l’entrée des 18 mètres parvient à égaliser. Un but qui «boosta» davantage les Algérois et les poussa à presser encore pour sceller le sort de la partie dans le temps réglementaire. Ils ont failli d’ailleurs atteindre leur objectif n’était le gros ratage de Belaili dans l’ultime minute du match, butant sur le gardien Bouhalfaya qui a permis aux siens de rester en vie, et s’offrir une demi-heure en guise de prolongations. La domination mouloudéenne se poursuivra lors de la 1re période des prolongations avec deux occasions franches, dont la première a vu le coup franc de Belaili des 35 mètres heurter la barre transversale (94e), alors que le but de Ouattara à la 100e sera encore une fois refusé après recours au VAR. Le suspense va encore perdurer jusqu’aux dernières minutes de la partie qui ont vu le capitaine du MCA, Abdellaoui, délivrer les siens et envoyer son équipe en finale, mettant un terme aux espoirs des «gars de Cirta» qui devront encore patienter pour jouer leur première finale de la Coupe d’Algérie.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img