18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Belabed affirme que tous les moyens sont réunis Fin prêt pour l’enseignement de l’anglais au primaire

Tout est fin prêt pour l’enseignement de la langue anglaise au primaire à partir de cette année scolaire. Des mesures et des décisions ont été prises par la tutelle pour réussir ce projet. S’exprimant, hier, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé que tous les moyens matériels, humains et organisationnels sont réunis pour une introduction réussie de l’anglais au primaire. Le ministre a indiqué, à l’ouverture d’une rencontre nationale de 3 jours consacrée à la préparation de la formation qualifiante des enseignants d’anglais de la 3e année primaire, tenue au lycée Hassiba-Ben Bouali (Alger), que son département veillera, pour assurer une introduction réussie de l’anglais au primaire dès l’année scolaire 2022-2023, à «réunir tous les moyens matériels, humains et organisationnels, avant de passer à d’autres niveaux dans les prochaines années». Il a ainsi affirmé qu’«il s’agit là d’un acquis important pour l’école et pour tout patriote».
Le ministre de l’Education s’est dit persuadé que cette matière allait trouver une place de choix dans le système éducatif algérien, et que ce projet rencontrera un succès certain, notamment au vu de la ferme volonté du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et la conviction quant à «son efficacité et son importance stratégique» au sein de la société.
Pour le recrutement des enseignants de cette matière, il dira qu’il se fera, cette année, par voie de contractualisation, ajoutant que les enseignants concernés seront formés pendant 15 jours, même en ayant un niveau académique (licence en anglais où un diplôme en traduction de et vers l’anglais). Cette matière est obligatoire à l’instar des autres matières et sera dispensée avec un volume horaire de 90 minutes, a expliqué M. Belabed, faisant état de «l’élaboration d’un manuel scolaire» qui sera distribué aux élèves dans les délais fixés.
Le ministre de l’Education a, par ailleurs, précisé que cette rencontre permettra de concevoir les modules et les axes de la formation et de préparer la composition de noyaux régionaux pour 3 jours, lesquels noyaux formeront, à leur tour, les enseignants d’anglais dans toutes les régions du pays. Plus précis, il dira que la formation comprend des modules en «didactique de la langue anglaise, la psychologie de l’enfant, la législation scolaire, la gestion des valeurs et les pratiques pédagogiques».
Comme il a expliqué que «toutes les dates ont été bien étudiées afin de permettre à toutes les catégories d’encadrer les élèves et aux membres de la famille éducative de rejoindre leurs postes pour une rentrée sereine», ajoutant que «les dates de la rentrée scolaire pour les élèves seront prochainement annoncées». Concernant cette rencontre, le ministre de l’Education nationale a indiqué qu’il s’agit d’un «premier noyau devant être généralisé au niveau local puis régional, afin de permettre aux concernés de bénéficier d’une formation sérieuse et suffisante».
Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img