32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Athlétisme/Championnats du monde 2022 Les huit athlètes algériens fixés sur leur programme-horaire

Les coureurs Billel Tabti et Hicham Bouchicha seront les premiers des huit athlètes algériens engagés aux Championnats du monde d’athlétisme à faire leur entrée en lice dans cette compétition prévue du 15 au 24 juillet à Eugène (Etats-Unis), en
s’alignant sur le 3000 mètres/steeple, prévu vendredi prochain à partir de 17h15 (heure locale, +8 heures algériennes), suivant le programme dévoilé dimanche par les organisateurs.

Par May H.

Lors de la deuxième journée de compétition, prévue le lendemain samedi, ce sera au tour de deux hurdlers algériens, Amine Bouanani et Abdelmalik Lahoulou, d’effectuer leurs débuts, respectivement sur le 110 mètres/haies et le 400 mètres/haies. Bouanani débutera les séries à 11h25, avant que Lahoulou ne lui emboîte le pas un peu plus tard d’après-midi, vers 13h30, en prenant part aux séries du 400m/haies.
Les demi-finales de ces deux épreuves sont prévues le 17 juillet à partir de 17h05, alors que les finales sont programmées à 24 heures d’intervalle.
En effet, en cas de qualification, Bouanani sera le premier à faire son entrée en lice, le 17 juillet à 19h30, alors que Lahoulou devra attendre le lendemain, 18 juillet, pour disputer sa finale, prévue à partir de 19h50.
La quatrième journée de compétition, prévue le 18 juillet, verra le tandem Tabti- Bouchicha disputer la finale du 3000 mètres/steeple, prévue à partir de 19h20. La sixième journée de compétition verra l’entrée en lice du trio : Slimane Moula, Djamel Sedjati et Yacine Hathat, qui seront tous engagés sur le 800 mètres. Leur phase des séries est prévue à partir de 18h20, alors que les demi-finales sont prévues le lendemain à partir de 19h00. La huitième journée de compétition, prévue le 23 juillet, verra l’entrée en lice du triple-sauteur Yasser Mohamed-Tahar Triki, qui disputera les qualifications à partir de 18h20, alors que la finale est prévue le lendemain à partir de 18h00.
«Le plus gros de nos espoirs de performance repose sur le 800 mètres, car Sedjati, Hathat et Moula font partie actuellement des vingt meilleurs au monde dans cette spécialité. En plus, ils sont sur une très bonne lancée, comme en témoignent leurs derniers résultats aux JM d’Oran. Donc, il faudra vraiment compter avec eux», a indiqué le directeur des équipes nationales (DEN), Mahfoud Bouhouche, qui espère voir «au moins l’un de ces trois athlètes monter sur le podium».
«Autre athlète à avoir une sérieuse chance de réussir un bon parcours à Eugène, le triple sauteur Yasser Mohamed-Tahar Triki, qui vu son état de forme actuel peut aller en final», a ajouté Bouhouche.
Cette 18e édition des Championnats du monde d’athlétisme était initialement prévue en août 2021, mais elle a été décalée d’un an suite à la reprogrammation des Jeux olympiques de Tokyo, décalés eux aussi de 2020 à 2021 en raison de la pandémie de Covid-19.
Selon les organisateurs, un total de 1 900 athlètes, représentant 192 pays, seront engagés dans ces Mondiaux 2022 d’athlétisme, prévus au stade Hayward Field, alors que les épreuves sur route (ndlr, marathon et marche) se déroulent dans les rues d’Eugene.
Sur les 43 vainqueurs individuels de l’édition 2019 à Doha, 37 défendront leurs titres à l’occasion des Mondiaux d’Eugene. 42 médaillés d’or individuels aux Jeux olympiques de Tokyo seront également présents.
Allyson Felix, l’athlète la plus titrée de l’histoire des Championnats du monde, sera présente, elle aussi, et elle aura l’occasion d’améliorer son palmarès.
La sprinteuse américaine, qui a remporté 18 médailles aux Championnats du monde (13 or, trois argent et deux bronze) et a été nommée en effet dans l’équipe mixte de 4×400 mètres des Etats-Unis.
M. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img