15.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Matériaux de construction: Trois projets d’innovation verte récompensés au concours Lafarge Algérie

Trois groupes d’étudiants de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) ont été primés, mardi soir à Alger, pour leurs projets innovants dans le domaine des matériaux de construction respectueux de l’environnement.

Par Salima K.
La cérémonie de la finale de ce concours initié par le cimentier Lafarge Algérie (filiale du groupe suisse Holcim) et l’ENP, a été organisée à l’issue d’une rencontre académique sous le thème : «R&D et innovation : moteurs du développement durable en Algérie». Ainsi, Yousra Sghagher et Amina Ait Yahiatine, étudiantes en 4e année à l’ENP, au département génie minier, ont remporté le premier prix de cette compétition pour leur projet «Ciment-bio», alors que les étudiants Said Gurazem, Amine-Rami Benacer, Zakaria-Fakhri Saci et Abdelhak-Samir Douli, étudiants en 2e année à la même école ont décroché le deuxième prix pour leur projet «ECO-CEM» (ciment portland écologique). Le troisième prix de ce concours est revenu à Feriel Benmoussa et sa binôme, Amina Sidi Moussa, toutes les deux étudiantes en 5e année au département génie chimique à l’ENP, avec leur projet intitulé «Ciment durable». Les concurrents ont présenté leurs projets et répondu aux différentes questions posées par les membres du jury, composé d’universitaires et de cadres de Lafarge Algérie, avant l’annonce des résultats. Les lauréats du premier prix ont reçu, en récompense, un chèque de 450 000 dinars, alors qu’un chèque de 300 000 dinars a été remis aux lauréats du 2e prix, et un autre de 150 000 dinars pour les gagnants du 3e prix.
A l’occasion, le directeur des relations publiques à Lafarge Algérie, Hafid Aouichiche, a souligné que «ce concours, spécialement conçu pour les étudiants, ambitionne à les encourager à proposer des solutions concrètes visant à réduire l’empreinte carbone de l’industrie cimentière, notamment par l’utilisation de nouveaux matériaux plus écologiques». Cette initiative vise «à promouvoir des modes constructifs moins carbonés, plus responsables et pérennes, tout en impliquant la jeunesse algérienne dans des projets innovants favorisant le développement durable», a-t-il souligné. De son côté, le directeur adjoint à l’ENP, Skander Zouaghi, a indiqué que ce concours «traduit la proximité entre le monde académique et les entreprises», tout en se félicitant de l’engouement des étudiants de l’école pour ce concours. Il a, dans ce sens, assuré que cette compétition a permis aux étudiants concurrents de «capitaliser leur savoir-faire et à proposer des solutions intéressantes et réalisables». M. Zouaghi a, dans la foulée, attesté que l’ENP constitue «une force de frappe» de la recherche scientifique en Algérie avec ses 13 laboratoires, 40 équipes de chercheurs et 60 thèmes de recherche autour du développement durable, menés avec des entreprises publiques et privées et des universités nationales et internationales. Selon les données présentées, Lafarge Algérie a conclu, depuis 2011, 10 partenariats avec des universités et écoles algériennes autour de la recherche et la promotion de l’innovation.

S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img