9.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Magistrats, importation de véhicules, zones industrielles… : Importantes directives du Président Tebboune en Conseil des ministres

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé hier une réunion du Conseil des ministres consacrée à deux projets de loi, à des exposés relatifs à plusieurs secteurs et au programme des festivités commémoratives de l’anniversaire de la révolution du 1er Novembre 1954. Le Président a donné un ensemble d’orientations et d’instructions.

 

Par Massi Salami

Concernant les conditions et modalités d’exercice de l’activité de concessionnaire de véhicules neufs, il a enjoint de publier le cahier des charges de l’activité des concessionnaires d’importation des véhicules neufs dans un délai d’une semaine. Et ainsi, en finir avec les anciennes pratiques ayant épuisé les citoyens et le trésor public. Il était aussi question de séparer l’activité des concessionnaires importateurs et les fabricants et s’orienter vers une industrie mécanique répondant aux normes technologiques modernes. Le chef de l’Etat a aussi exigé que l’autorisation d’exportation des véhicules à partir de l’Algérie après leur importation ne soit pas au détriment du marché national, des besoins des citoyens et avec l’argent du trésor public. Au sujet des zones industrielles, le Président a donné un ensemble d’orientations à respecter par le gouvernement dans les préparatifs de la relance de l’activité dans les zones industrielles à travers un projet de loi qui sera exposé prochainement en Conseil des ministres. Il a chargé le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales d’élaborer dans l’immédiat une fiche technique quant à l’état de toutes les zones industrielles au niveau des wilayas, en ce qui concerne l’activité et l’appartenance foncière. Abdelmadjid Tebboune a affirmé que le plus important n’est pas dans le nombre des zones industrielles créées mais dans leur utilité économique, en créant des postes d’emploi et en faisant bouger l’économie nationale pour attirer le véritable investissement producteur et non pas à travers les décisions administratives. Il a aussi instruit d’activer la création de zones d’activités dans toutes les communes, destinées aux jeunes et petits métiers afin d’absorber le chômage. Comme il a insisté sur la réflexion pour une organisation nouvelle et profonde, seul garant du développement de l’économie nationale où l’Etat sera accompagnateur des porteurs d’idées et d’initiatives loin de la rente et du gain facile, comme c’était le cas de par le passé. Aussi, il a été décidé d’autoriser le privé à créer des zones industrielles. Concernant la révision des mesures relatives à l’allocation chômage, le président de la République a salué ce qui a été réalisé jusque là, en si peu de temps, dans ce dossier. Il a enjoint de poursuivre la politique de soutien aux jeunes diplômés d’université et des centres de formation à travers l’allocation de chômage, tout en assurant un suivi du processus de quête de travail par le bénéficiaire de l’allocation. Il faut également faire preuve d’intransigeance sur les cas de tricherie et la mise en place d’un plan de recensement renouvelable, telle une base de données pour surveiller le taux de chômage. Pour le projet de l’hôpital algéro-qatari-allemand, le Président a indiqué que l’objectif de réalisation de cette structure médicale est la prise en charge d’une grande partie des cas de maladies et des opérations chirurgicales, notamment délicates, qui nécessitaient le transfert des patients à l’étranger. La pose de la première pierre de cet hôpital est prévue pour le 2 novembre. Il a été également question d’encourager la création d’hôpitaux spécialisés dans les urgences, comme expérience pilote avant sa généralisation, tout en maintenant les spécialités au niveau des grands hôpitaux. Le président Tebboune a salué par ailleurs, l’orientation du ministère de la Santé vers une totale numérisation du processus de soin des malades afin de baisser la pression sur le citoyen et réduire les charges. Au sujet du projet de loi relative au statut de la magistrature, et après que le Président a salué les jurisprudences contenues dans le projet de loi et visant à consacrer l’indépendance de la justice, le Conseil des ministres a décidé d’approfondir l’étude du projet de loi pour qu’il soit exposé dans les prochains Conseils des ministres, tout en respectant un ensemble de conditions. A savoir, assurer les conditions pour promouvoir la justice, à leur tête la formation et la promotion, en se basant sur la totale maturité professionnelle des magistrats et à la lumière de leur expérience. Il a été aussi préconisé la bonne prise en charge des magistrats notamment à travers la révision de leur grille de salaire, l’amélioration de leur situation sur le plan du logement, pour les prémunir contre les tentations extérieures. Concernant le projet de loi relatif à l’exercice de la liberté syndicale et la prévention et le règlement des conflits collectifs de travail, le Président Tebboune a donné instruction au gouvernement de prendre en considération un certain nombre d’observations en attendant qu’il soit exposé aux prochaines réunions du Conseil des ministres. Pour le programme des festivités commémoratives de l’anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération nationale du 1er Novembre 1954, il a indiqué que l’objectif est d’inculquer la dimension des sacrifices aux nouvelles générations. Il a ainsi exigé du gouvernement de donner à ces festivités, une attention particulière pour qu’elles soient à la hauteur de ce que vit l’Algérie comme dynamique sur tous les plans.
M. S.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img