16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

3e Congrès de formation en santé : Importance de sensibiliser les parents pour prévenir l’obésité chez l’enfant

L’importance de sensibiliser les parents sur la nécessité de bannir les comportements conduisant à l’obésité est primordiale dans la prévention de cette maladie chez les enfants, a insisté, vendredi à Tizi-Ouzou, le président de la Société algérienne d’obésité et des maladies métaboliques (SAOMM), Pr Amar Tebaibia.

Par Halim O.
A la deuxième et dernière journée du 3e Congrès de formation universitaire en santé, abrité par la maison de la culture Mouloud-Mammeri, Pr Tebaibia, chef de service médecine interne à l’hôpital de Birtraria (Alger), a estimé primordiale de sensibiliser les parents à changer certains de leurs comportements qui nuisent à leur santé et celle de leurs enfants et qui peuvent conduire à l’obésité.
Le travail de sensibilisation et de prévention contre l’obésité doit être focalisé sur les adultes afin de les amener à corriger leurs comportements nocifs, dont la malbouffe et la sédentarité, afin qu’ils puissent transmettre et inculquer les bonnes pratiques basées sur un régime alimentaire sain et équilibré et l’exercice physique à leurs enfants, a-t-il souligné. Ce praticien a observé que les adultes en général et les parents en particulier sont, par méconnaissance, «responsables» de l’obésité des enfants. «Ceux qui sont en train de provoquer l’obésité chez les enfants, ce sont leurs parents qui achètent des produits malsains», a-t-il dit, ajoutant que ces derniers (parents) «doivent prendre conscience et changer leurs comportements». Pr Tebaibia a expliqué que les enfants mangent ce que leurs parents leur présentent, donnant l’exemple d’un régime hypercalorique composé de produits transformés comme le chocolat (barres chocolatées, chocolat à tartiner), de jus industriels et limonades, des viennoiseries et pâtisseries. Rappelant que l’obésité est une maladie qui conduit à d’autres pathologies encore plus graves, dont le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, entre autres, il a insisté sur l’importance d’entamer très tôt la prévention contre cette maladie et dont la réussite est conditionnée par l’adhésion des personnes ciblées.
La SAOMM, a-t-il ajouté, aspire à aider le patient algérien souffrant d’obésité pour prévenir les comorbidités et complications, mais aussi à sensibiliser notre population sur les dangers que présente cette maladie qu’est l’obésité afin de la prévenir.
A cet effet, un «Guide de prise en charge de l’obésité», présenté comme une ressource précieuse pour tous ceux qui s’investissent dans cette lutte, des professionnels de la santé aux responsables des différents secteurs en passant par les patients et leurs familles, a été édité en janvier 2024 par cette organisation et est consultable sur le site son site (saomm.dz). Pour rappel, le 3e Congrès de formation universitaire en santé est organisé par l’Association de la formation universitaire en santé (AFUS) et a regroupé quelque 700 congressistes de différentes wilayas du pays.
H. O./APS

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img