12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Début des compositions pour les élèves du primaire: Les mamans plus stressées que leurs enfants…

Les élèves du primaire s’apprêtent à entamer aujourd’hui les compositions du
premier trimestre qui s’est déroulé dans des conditions sereines. Les parents, notamment les mamans, inquiets pour leurs enfants, sont appelés à ne pas leur transmettre leur stress.

Par Thinhinane Khouchi

Même si ce n’est qu’un simple examen trimestriel, les parents d’élèves du primaire, notamment les mamans, angoissent et accentuent, depuis quelques jours, les révisions ainsi que les cours de soutien pour leurs enfants. En effet, après un premier trimestre qui s’est déroulé dans le calme, les examens pour les élèves des cycle moyen et secondaire ont débuté le 4 décembre. Pour les élèves du primaire, c’est aujourd’hui qu’ils les entament. Ils s’étaleront jusqu’au 15 décembre prochain, selon le calendrier des examens fixé par le ministère de l’Éducation nationale. La semaine suivante, les enseignants feront la correction collective avec les élèves et tiendront ensuite les conseils de classes. Il s’agit là du premier examen après le retour au système d’enseignement habituel et l’abandon de l’enseignement par répartition de groupes après deux années exceptionnelles marquées par la pandémie Covid-19. Le ministère de l’Education nationale a exigé des directeurs des établissements scolaires de se conformer au calendrier des examens trimestriels qu’il avait fixé en octobre dernier. C’est également le premier examen d’anglais pour les élèves de la troisième année primaire après l’introduction, cette année, de la langue anglaise dans le palier primaire (classe de 3e année seulement). Un examen redouté par les parents d’élèves, nous confie une enseignante de langue anglaise dans une école primaire de Ain Benian. «Depuis quelques jours, les mamans n’arrêtent pas de me demander quelles seront les questions et sur quel sujet portera cette examen», ajoutant : «Les mamans angoissent plus que leurs enfants car elles veulent qu’ils obtiennent de bonnes notes». «Il est vrai que j’angoisse lorsque mes enfants passent leurs examens. J’ai peur qu’ils ne soient pas suffisamment préparés ou qu’ils les ratent. Mais je me force à ne pas leur transmettre mon stress», témoigne Salma, 38 ans, mère de deux enfants, dont l’aîné est en 3e année primaire. Par ailleurs, c’est également un examen pour le département de Belabed afin d’examiner les résultats des mesures prises, notamment le retour au système d’enseignement habituel, l’introduction de l’anglais et des tablettes au niveau des écoles primaires. En effet, concernant l’introduction des tablettes, un inspecteur de l’Education à la retraite, Salah Lazari, avait indiqué qu’elle «risque de compromettre le rendement pédagogique des écoliers en tenant compte des sureffectifs». Il avait indiqué, à ce propos, que «le rendement pédagogique est mille fois mieux avec des classes de 25 élèves sans tablette qu’avec des classes de 45 avec tablette. La tablette pourrait servir à la compréhension, mais jamais à la production», a-t-il tranché.

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img