32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Télécommunications: Renforcer les infrastructures africaines par des stratégies adéquates

Les participants à la 6e session de la Conférence des plénipotentiaires de l’Union africaine des télécommunications (UAT) ont plaidé, lundi à Alger, en faveur de stratégies africaines adéquates visant à renforcer les infrastructures et les services numériques pour un développement durable du continent. Intervenant lors de la séance plénière, le Secrétaire général de l’UAT, John Omo, a appelé à un «développement accru» des infrastructures liées aux technologies de l’information et de la communication dans le continent africain.
Les ministres africains du secteur des TIC «doivent formuler et négocier des politiques susceptibles d’accroître le rôle de l’Afrique dans l’environnement en plein essor des technologies numériques», a-t-il soutenu.
De son côté, le représentant de l’Union internationale des télécommunications (UIT), Mario Maniewicz, a qualifié la Conférence des plénipotentiaires de l’UAT d’évènement «très important», au cours duquel les dirigeants africains du secteur sont appelés à débattre de «sujets ayant un impact sur les politiques gouvernementales africaines relatives aux TIC».
«C’est une opportunité pour les deux instances internationales (UIT et UAT) d’explorer ensemble les zones de coopération et les nouveaux plans stratégiques qui émaneront de la 6e session de la Conférence», a-t-il ajouté.
Pour sa part, la représentante du président sortant de la Conférence des plénipotentiaires, la Kenyane Esther Koimett, a mis en avant «certains projets concrétisés en Afrique», citant notamment «le déploiement de câbles en fibre optique pour permettre une meilleure intégration numérique». «Nous avons également travaillé au renforcement des infrastructures liées aux TIC dans différents pays africains», a-t-elle relevé, appelant à mettre en place «un marché africain commun relatif au secteur, afin que l’ensemble des habitants du continent aient accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication».
Les travaux de la Conférence des plénipotentiaires de l’UAT se sont poursuivis hier par l’élection des membres du conseil d’administration et du secrétaire général et la présentation des candidatures africaines pour des postes internationaux dans le domaine des TIC et aux postes de direction de l’UIT. Il a été procédé également à l’adoption du rapport de la Conférence et à la lecture de la déclaration finale.
Fatah N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img