11.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Sidi Bel-Abbès: Formation de 186 agriculteurs et investisseurs en aquaculture intégrée

Quelque 186 agriculteurs et investisseurs de la wilaya de Sidi Bel-Abbès ont bénéficié de sessions de formation dans le domaine de l’aquaculture dans les bassins d’irrigation agricole, a-t-on appris de la Direction locale de la pêche et l’aquaculture.

Par Younès H.
La chargée de communication de cette direction, Zahra Chouti, a souligné que le secteur de la Pêche et l’aquaculture a connu dernièrement une forte dynamique avec des hausses de l’ordre de 40 % de demandes d’investissement dans ce créneau ces quatre derniers mois et la formation de 186 agriculteurs et investisseurs dans ce domaine. La même responsable a ajouté qu’eu égard aux demandes croissantes pour une formation dans le domaine de l’aquaculture, les opérations de dépôt de candidatures se poursuit au niveau de cette direction avec ses trois stations de Sidi Bel-Abbès, Saïda et Naâma. Ces sessions de formation, encadrées par des spécialistes, visent à permettre aux agriculteurs de bien gérer les poissons ensemencés dans leurs bassins. La même source a souligné que l’objectif de cette démarche est d’assurer aux agriculteurs un niveau d’autosuffisance en termes de consommation et de réduire l’utilisation de produits chimiques dans l’agriculture.La formation vise également à initier les agriculteurs et les investisseurs aux méthodes et techniques modernes utilisées en aquaculture adaptées à l’environnement local et aux moyens assurés par l’Etat, afin d’encourager les agriculteurs à pratiquer l’aquaculture dans leurs propres exploitations. Ces sessions de formation constituent une opportunité pour les bénéficiaires de s’enquérir des avantages et facilités mises en place par l’Etat dans le cadre de la convention signée avec le ministère de tutelle et la Direction générale de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR) pour bénéficier des crédits bonifiés pour l’achat des alevins, du fourrage et l’acquisition de cages flottantes au niveau des bassins. Ces sessions, initiées par la Direction de la pêche et l’aquaculture, en collaboration avec l’Ecole de formation technique en pêche de Béni Saf et avec le concours des cadres de l’Agence nationale de soutien et développement de l’entrepreneuriat, seront suivies par d’autres sessions similaires, rappelle-t-on.
Y. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img