25.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Santé à Mostaganem : L’arrêté de création de l’EHU soulage les citoyens

Mostaganem entière a longtemps attendu l’arrêté de création de l’Etablissement hospitalo-universitaire des 240 lits de Kharrouba dans la commune chef-lieu.

Par Lotfi Abdelmadjid

Selon un communiqué de la cellule de communication de la wilaya, le wali Aissa Boulahya annonce officiellement la parution de ce document précieux pour le devenir de cet hôpital. Un hôpital qui a fait voir aux citoyens du chef-lieu des vertes et des pas mûres de par les rebondissements abracadabrants qu’il a traversé 14 années durant. Une nouvelle qui réjouit toute une population, toute la corporation médicale et paramédicale et universitaire, car il est certain que son ouverture serait une valeur ajoutée dans les prestations médicales et chirurgicales au profit des malades. Aujourd’hui, le secteur de la Santé vient d’être doté d’une infrastructure trop bien équipée en matériel lourd de santé publique. La parution de l’arrêté de création est une aubaine pour la wilaya, car le niveau des pratiques médico-chirurgicales va se surhausser par la fréquentation des spécialistes débordants de connaissances académiques et d’expérience. La santé se portera mieux, car ce «légendaire» document va permettre la mise en place de tous les mécanismes d’un démarrage d’une structure moderne et généreusement équipée. Dans le communiqué, le wali affiche une grande satisfaction, évoquant les énormes efforts consentis par l’Etat Algérien pour assurer aux citoyens une prestation sanitaire convenable et surtout adaptée aux besoins des malades. Rendre disponibles des soins à proximité des patients minimise les difficultés de l’éloignement des malades vis-à-vis des structures de santé savamment compétentes. Le Journal officiel n° 80 de l’année 2021 dans son décret exécutif 397-21 donne naissance à l’EHU sous le statut d’Etablissement hopitalo-universitaire. Aujourd’hui, c’est une chance de voir s’épanouir un secteur vital qui est la santé. L’EPH ‘»Che Guevara», au vu d’une agglomération croissante, ne répond plus aux exigences d’une santé moderne. L’EHU a toujours intéressé la population car il est névralgique et figure parmi les priorités de la wilaya qui vise à améliorer l’infrastructure de santé publique, tributaire d’une démographie galopante. Ce futur hôpital aura une capacité de 240 lits et permettra d’alléger la pression qui pèse, depuis quelques années, sur l’ancien EPH qui à son tour requiert une profonde réhabilitation dont les études sont en cours.
L. A.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img