17.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Mauvais temps à Béjaïa: Des dégâts enregistrés sur le réseau routier

Les perturbations climatiques qui ont affecté la wilaya de Béjaïa mercredi et jeudi derniers ont provoqué d’importants dégâts sur le réseau routier de la wilaya. Le mauvais temps a été marqué par de fortes pluies, des vents et de la neige sur les hauteurs. Cette situation a généré des désagréments aux usagers de la route et paralysé le trafic routier sur les RN 26 (A) qui a été coupée en raison de la neige au col de Chellata, la RN09 en raison des crues qui ont inondé la chaussée et charrié d’importantes quantités de gravats, l’effondrement du chemin 17 reliant Aït Smaïl à Kherrata en raison des crues d’un oued, à hauteur de la commune Darguina, à l’est de la wilaya. Une situation identique a également été observée sur la RN34 à Saket et sur la RN 174 reliant la région à la wilaya de Sétif, soit entre la localité de Seddouk et celle de Béni Maâouche en raison d’un glissement de terrain au PK 80+100. Une situation observée aussi sur le RN 75 à Barbacha et Kendira où la voie a été coupée en raison de la neige et des éboulements. Le trafic routier a par ailleurs été perturbé en raison des inondations au village Colonel Amirouche, dans la commune d’Akbou (ex-Ricky), près de la prison d’Oud-Ghir, à Ibourassen, à la ferme Messaoudène, Boukelaâ et au sens unique d’El-Kseur où la montée des eaux de l’oued Soummam a totalement immergé des surfaces agricoles et la voie sur plusieurs kilomètres, faisant que plusieurs personnes ont été coincées avec leurs véhicules. Des personnes travaillant dans la région ont également été secourues par la Protection civile d’El-Kseur qui a dû utiliser un zodiaque et un rétro-chargeur pour mener les opérations de sauvetage. Elles ont été évacuées aux EPSP d’El-Kseur et Oued-Ghir. La RN12 était toujours bloquée hier en raison des inondations. Le wali s’est rendu sur les lieux afin de constater de visu l’ampleur de la situation, et avait installé, la veille,  une cellule de crise. A Adekar, la RN12 a été rouverte après avoir été bloquée par la neige et les éboulements par endroits, notamment au lieu-dit Aghouladh. A Toudja, plusieurs chemins ont également été libérés après de nombreux éboulements. De grandes surfaces ont été inondées à Melbou, Lotta, commune de Sou El-Tennine et à Aokas, à l’est de la wilaya. La pénétrante autoroutière a été fermée suite à la montée des eaux au niveau de l’échangeur débouchant sur la RN75, au lieu-dit Sebt Akdhim. La circulation routière sur cet axe était très difficile. Pour rejoindre la ville de Béjaïa, le seul accès possible hier était de passer par le CW21 à El-Kseur et gagner la RN75 à Oued-Amizour. La RN141 a également été coupée sur plus de 200m, au tronçon reliant la pénétrante autoroutière à Taharcht, commune d’Akbou, alors que le pont enjambant l’oued Soummam vers la station d’épuration des eaux d’Aït R’zine, situé à hauteur du lieu-dit Bouzerouel, a été emporté par les crues. Plusieurs quartiers de la ville de Béjaïa ont été inondés suite à ces intempéries, notamment les quatre chemins, à l’entrée sud de la ville de Béjaïa, les cités 140 et 20 Sid Ali-Labher, Ihaddaden. A Takliaât, la route a été dégradée endommagée par un cours d’eau qui a dévalé des hauteurs du village, dégradant la route qui est en travaux d’aménagement. La voie ferrée a été coupée à Maâkel et Acharchour El-Flaye, entre Ouzellaguene, Takarietz et Sidi-Aïch en raison du débordement de l’oued-Soummam et d’autres cours d’eau de la région. Notons que les services concernés dont la Protection civile, l’hydraulique, les APC, la DTP, l’ONA et les services de sécurité étaient mobilisés sur le terrain dès les premiers instants. Des cellules de crise de daïra ont été installées deux jours avant afin de gérer la situation, d’autant qu’un bulletin spécial a été émis par Météo Algérie annonçant des intempéries de niveau 3.

Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img