22.9 C
Alger
samedi 13 août 2022

Mario Draghi en visite à Alger: Déjà fortes, les relations algéro-italiennes se consolident

Les relations algéro-italiennes ne cessent de se renforcer et de se consolider, à la faveur des multiples visites effectuées par les hauts responsables des deux pays. L’Algérie et l’Italie ont affiché une ferme volonté d’approfondir davantage leur coopération, déjà bonne, dans différents secteurs.

Par Massi Salami

Hier, le président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi, est arrivé à Alger pour une visite de travail. Il a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, et des membres du gouvernement, puis reçu par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Un accueil officiel lui a été réservé au siège de la Présidence de la République où il a passé en revue un détachement de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs.
Des discussions bilatérales concernant plusieurs secteurs se sont déroulées entre les délégations algérienne et italienne. La rencontre a regroupé les ministres des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamal Beldjoud, de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi, de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, et des Travaux publics, Kamel Nasri, et le président de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC), Tarek Kour, avec leurs homologues italiens. Aussi, à l’occasion de cette visite s’est tenu le quatrième Sommet entre les gouvernements algérien et italien, dont les travaux ont été coprésidés par le président de la République et le président du Conseil des ministres italien. Plusieurs accords et mémorandums d’entente englobant divers domaines de coopération entre l’Algérie et l’Italie ont été signés lors d’une cérémonie présidée par le Président Tebboune et Mario Draghi.Lors de cette cérémonie qui s’est déroulée au siège de la Présidence de la République, le Président Tebboune et le président du Conseil des ministres italien ont signé le communiqué final sanctionnant les travaux du 4e Sommet inter-gouvernemental algéro-italien.Faut-il rappeler qu’en avril dernier, le président du Conseil des ministres italien s’est rendu en Algérie. Il avait affirmé que son pays œuvrait à renforcer et consolider davantage ses relations de coopération avec l’Algérie. «Les relations entre l’Algérie et l’Italie ont des racines profondes. L’Algérie est le premier partenaire commercial de l’Italie dans le continent africain et l’échange entre nos deux pays est en forte croissance», avait-il déclaré à l’issue de l’audience que lui avait accordée le Président Tebboune, tout en rappelant, dans ce sens, la visite effectuée par le président italien en Algérie «en novembre dernier». Sonatrach et le Groupe «ENI» avaient signé un accord dans le domaine du gaz. Il y a quelques jours, l’Algérie, un des principaux fournisseurs d’énergie de l’Europe, a décidé d’augmenter de 4 milliards de m3 supplémentaires le volume de ses livraisons de gaz à l’Italie. Pour rappel, l’approvisionnement de l’Italie en gaz algérien avait été au centre des entretiens qu’avait eus le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avec son homologue italien, Sergio Matarella, et le président du Conseil, Mario Draghi. Lors de la visite du Président Tebboune en Italie, fin mai dernier, la «convergence totale» entre les deux pays «amis» autour des questions d’intérêt commun et la détermination à développer la coopération bilatérale «stratégique» ont été affirmés.

M. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img