12.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Le compte à rebours est lancé pour le CHAN: Le SG de la CAF visite les installations et Boughera craint les blessures

A moins deux mois du rendez-vous du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), prévu du 13 janvier au 4 février 2023, les préparatifs s’accentuent pour abriter cette compétition importante pour l’Algérie. Souhaitant faire un état des lieux,  le Secrétaire Général de la Confédération africaine de football (CAF), Veron Mosengo-Omba, a entamé jeudi une visite de travail de quatre jours en Algérie pour inspecter les sites et les installations qui  abriteront le CHAN.

Mosengo-Omba fera le tour des stades afin de s’assurer de leur état de préparation. Le responsable de la CAF avait rendez-vous avec le président de la Fédération algérienne de football, Zefizef Djahid, et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrazak Sebgag, ce vendredi pour discuter justement de ces préparatifs.

Il avait débuté sa mission en visitant les terrains d’entrainement du stade de Rouiba et le nouveau stade de Baraki et son terrain annexe, ainsi que le stade du 5 juillet.

Le jour suivant, le SG de la CAF se rendra à Oran pour une visite du stade Olympique qui devrait accueillir des matchs du CHAN aussi.

Au programme de Veron Mosengo-Omba lors de son séjour en Algérie, la visite dimanche du stade du 19 mai 1956 (Annaba) et de son stade annexe ainsi que le terrain d’entrainement, Chabou Abdelkader.

Il se rendra ensuite à Constantine pour visiter le stade Hamlaoui et son terrain annexe et le terrain d’entrainement, EBRC avant son retour sur Alger.

Sur un tout autre volet et sur le plan technique cette fois-ci, le sélectionneur national de l’EN A’, Madjid Boughera, et à l’approche de cette compétition, a appelé ses éléments à éviter les blessures, tout en faisant preuve de «professionnalisme en dehors du terrain».

«J’ai un message aux joueurs : je leur demande de continuer à travailler, prenez soin de vous, on arrive dans une période très difficile. Après avoir enchaîné beaucoup de matchs, il faut éviter les blessures, être professionnel en dehors du terrain. Il faut que les joueurs soient prêts le jour du CHAN, qu’ils ne soient pas en sur-régime. Il faut qu’on soit tous solidaires, parce que l’intérêt du CHAN, c’est l’intérêt du pays», a indiqué Bougherra dans un entretien publié jeudi sur le site officiel de la Fédération algérienne (FAF).

L’ancien capitaine de l’équipe nationale s’exprimait à la fin du stage effectué à Tabarka (Tunisie), ponctué par deux matchs amicaux face au Mali (4-0) et au Niger (2-0).

«Nous avons joué deux matchs un peu différents. Les joueurs ont bien travaillé, on a pris beaucoup de temps sur l’aspect tactique pendant ce stage, ils ont bien réagi, tout en appliquant ce qu’on voulait faire».

«C’est bien d’enchaîner les stages»

«Il y’a toujours une équipe qui performe mieux que l’autre, mais l’essentiel c’est qu’il y a eu le même état d’esprit et la même envie sur les deux matchs. C’est important de donner de temps de jeu pour tous les joueurs. Quand on arrive au CHAN, j’aurais des joueurs qui seront expérimentés, qui auront cette habitude de jouer tous ensemble et d’être prêts pour ce tournoi».

Outre l’efficacité offensive pendant ces deux matchs tests avec 6 buts marqués, la défense algérienne a montré sa solidité avec 0 but encaissé.

«On n’a pas été trop inquiétés. Tactiquement, tout le monde faisait des efforts, c’est quelque chose qu’il faut garder, c’est la clé du succès. Les joueurs sont très généreux, c’est un plaisir d’être avec eux à chaque stage, ils ont envie de progresser. L’enchaînement des victoires montre qu’il y a du sérieux, que les joueurs sont en train de progresser», s’est-il félicité.

Et d’enchaîner: «Il ne faut pas s’enflammer, ces matchs-là sont déjà derrière nous. Maintenant, nous allons repartir sur un nouveau stage, avec une envie de progresser et gagner les futures rencontres. Il faut qu’on soit en mode compétiteurs à chaque match, c’est ce qu’on essaye d’inculquer aux joueurs à chaque fois».

Poursuivant leur cycle de préparation, les «Verts» enchaîneront dans moins d’une semaine, en effectuant un stage à Dubaï (Emirats arabes unis) du 10 au 26 novembre avec au menu trois matchs amicaux.

«C’est bien d’enchaîner les stages, ça permettra aux joueurs de former une sorte de famille, c’est de cette manière qu’on pourra gagner une compétition. Nous allons jouer trois matchs à Dubaï, on va travailler à l’abri des regards. En décembre, nous allons disputer un match amical au stade de Baraki devant nos supporters», a-t-il conclu.

Mahfoud M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img