16.9 C
Alger
vendredi 9 décembre 2022

Le cahier des charges est désormais publié: Début d’importation de voitures, la grande inconnue

Le cahier des charges régissant l’activité des concessionnaires automobiles a été publié, reste maintenant à savoir quand les premières voitures seront importées. Le sujet tient en haleine de milliers d’Algériens, d’autant que la baisse des prix sur le marché national dépend de la mise en exécution des dispositions décidées par les autorités publiques. Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, dont les déclarations ont été rapportées, hier, par le journal électronique Algerie Eco, citant «plusieurs médias», a indiqué que la date d’entrée de la première voiture «est liée au degré d’engagement des concessionnaires à appliquer les dispositions du nouveau cahier des charges d’importation d’automobiles». Il a expliqué qu’«une fois les dossiers d’importation déposés et leur conformité au cahier des charges approuvée, la première approbation sera accordée», soulignant que «les délais sont précisés dans la loi». Concernant les prix des véhicules importés, Zeghdar, cité par Algérie Eco, a indiqué qu’ils seront déterminés «selon le coût d’importation du véhicule, ou de sa production s’il s’agit d’un véhicule fabriqué localement». Sur le même sujet, l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Apoce), dans un post sur sa page Facebook, a indiqué que «dans l’ensemble, le cahier des charges est bon en ce qui concerne la protection des droits du consommateur». Elle a toutefois exprimé des appréhensions quant «à certains détails dont les problématiques pourraient surgir en cours d’exercice». L’Association, présidée par Mustapha Zebdi, a cependant tenu à préciser que la non autorisation d’importation de voitures roulant au diesel concerne uniquement les véhicules touristiques, les véhicules utilitaires, eux, ne sont pas concernés par cette mesure. L’Apoce s’est demandé par ailleurs : «Quand les potentiels concessionnaires automobiles seront prêts avec leurs installations, équipements et techniques, pour avoir l’autorisation provisoire d’importation de la première voiture ? Vont-ils relever le défi pour que cela se produise au premier trimestre 2023 ?». Il est à rappeler que le décret exécutif fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de concessionnaire de véhicules neufs, ainsi que le cahier des charges y afférent ont été publiés, jeudi, au Journal officiel N° 76. Il s’agit du décret exécutif N° 22-383 du 17 novembre 2022, fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de concessionnaire de véhicules neufs, signé par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane.
Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img