18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Investissement à Béjaïa: Raccordement de la zone industrielle d’El-Kseur à l’électricité et au gaz naturel  

   «Une station de transport d’électricité de 60/30 KV d’une capacité de 80MW sera réalisée dans moins d’un mois afin de répondre à la demande en énergie électrique au niveau de la zone industrielle d’El-Kseur et Fenaïa-Ilmathen», a annoncé le PDG de la Sonelgaz M. Mourad Adjal lors d’une visite de travail qu’il a effectué dernièrement à Béjaïa. «La capacité de cette station électrique dépasse, de loin, la demande de la zone industrielle en la matière et le problème sera ainsi défensivement résolu pour les investisseurs», a indiqué le même responsable. A ce propos, une 33,8 milliards de dinars sera allouée à la wilaya en vue de réaliser ce projet. Au niveau de la zone industrielle d’El-Kseur en compagnie d‘une délégation de wilaya à sa tête le wali, le PDG de la Sonelgaz a assisté à un exposé de l’avancement des travaux d’aménagement de la zone «jugé très avancé» par les responsable du secteur excepté son raccordement à l’énergie dont l’électricité et le gaz naturel. «L’aménagement de la zone a atteint les 80%», selon le directeur régional de l’Aniref, précisant qu’elle est au stade du béton bitumineux». Elle comprend 175 lots au total dont 154 destinés à l’investissement et le reste destinés aux équipements d’accompagnement. Elle est, provisoirement, alimentée par deux lignes de moyenne tension 120/60KV d’une capité de 30MW. La zone industrielle d’El-Kseur qui est l’une des plus importantes zones de la wilaya est traversée par la RN 26; elle distante de 24 km du Port de Béjaïa, 25Km de l’aéroport, 3Km de l’autoroute de Béjaïa et limitrophe au chemin des fers (double voie) reliant Béjaïa à Béni Mansour sur 87 km. Elle dispose d’«une position prépondérante». Accueillant 175 investisseurs, la zone industrielle d’El-Kseur sera alimentée en électricité dans un délai d’un mois comme première étape. Concernant le raccordement de la zone au gaz naturel, une enveloppe financière de l’ordre de 37 milliards de dinars sera accordée aussi à la wilaya à ce propos. «Ainsi nous aurons réglés le problème de la disponibilité d’énergie qui a besoin de consommateurs», a souligné le PDG de la Sonelgaz. Et d’ajouter : «nous lançons un appel aux investisseurs afin de s’atteler à réaliser leurs investissements. «Les investissements réalisés par la Sonelgaz sont les investissements de l’Etat», a-t-il précisé. La visite du premier responsable de Sonelgaz a été couronnée par une rencontre animée à la salle des congrès de la wilaya, au cours de laquelle le wali a indiqué que «les secteurs du gaz et d’électricité ont réalisé un bond très important au niveau de la wilaya ceci grâce aux investissements consentis en la matière ces dernières années». Et de préciser que ceux-ci «ont permis d’améliorer les indicateurs en la matière en ce qui concerne notamment, le raccordement de la wilaya au gaz de ville qui a connu une hausse très importante de 16 % en 1999 jusqu’à 68 % aujourd’hui et d’ici quelques mois à 78% soit, une fois les projets en cours de réalisation seront livrés, alors que l’alimentation en électricité est actuellement à 92% à l’échelle de la wilaya». De son côté, le président directeur général de la Sonelgaz M. Mourad Adjal a indiqué que «le taux de pénétration de gaz naturel à Béjaïa est de 67 % dépassant le taux moyen national ceci en dépit du relief accidenté de la wilaya qui est actuellement 65%». Et d’ajouter : «avec les nouveaux investissements dont les programmes en cours d’exécution le taux de raccordement aura atteint les 78%». Et de faire savoir que sa présence au niveau de la wilaya «entre dans le cadre des instructions émises par les hautes autorités publiques du pays en ce qui concerne la prise en charge des doléances des citoyens notamment, sur le plan de l’énergie à travers le pays». Il a, ensuite, expliqué, que «la wilaya a enregistré un taux appréciable en matière d’énergie». Et après avoir écouté les exposés des chefs de daïra et des directeurs de l’exécutif, le PDG de la Sonelgaz a énuméré les projets réalisés par la Sonelgaz notamment, l’alimentation des zones enclavées, des fermes agricoles, les zones industrielles et nous n’avons aucun souci. Il dira: «nous avons pris l’engagement devant les autorités de wilaya de raccorder 1000 exploitations agricoles». Plusieurs programmes de développement dont a bénéficié la wilaya dont une station de transport 400/220 en cours de réalisation qui sera mise en service en 2024, une station de 60/30kv en et cours la fin 2023 à d’Akbou, d’autres programmes en 2024. 2020/60 MW à Ighzer Ouzarif, commune d’Oued-Ghir dont les travaux seront lancés en 2024, 04 stations de transport qui portera la capacité de la wilaya à la hausse de 320 MW en faveur de la wilaya de Béjaïa. En 2030 «nous nous sommes engagés devant les autorités locales, nous aurons satisfait la wilaya. Concernant le gaz nous sommes engagés aussi de raccorder la zone en 2022 ».

Hocine Cherfa

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img