12.9 C
Alger
vendredi 2 décembre 2022

Intoxications alimentaires: Les citoyens appelés à dénoncer les fast-foods ne respectant pas les règles d’hygiène

Le risque d’intoxication alimentaire durant cette période est permanent. En effet, les restaurants et fast-foods sont pris d’assaut par les élèves, étudiants et travailleurs, ce qui augmente la menace, notamment au niveau des établissements exerçant dans des
conditions d’insalubrité flagrantes.

Par Thinhinane Khouchi

Chaque année, plusieurs cas d’intoxication alimentaire sont enregistrés. La majorité de ces cas est souvent due à la consommation de repas, gâteaux et de pâtisseries, viande blanche (poulet et poisson), lait et dérivés, viande hachée, cachir, œufs et autres produits préparés au niveau de restaurants ou de fast-foods non conformes aux normes sanitaires. Afin d’éviter ces intoxications et leurs conséquences sur la santé publique, l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Apoce) a appelé, via une publication sur sa page Facebook, les citoyens à dénoncer les restaurants et les fast-foods non conformes aux normes sanitaires. Selon le président de l’Apoce, Mustapha Zebdi, «les intoxications alimentaires tuent, d’où l’urgence de prendre des mesures drastiques pour mettre un terme surtout aux cas collectifs enregistrés par des rassemblements suite à une cérémonie ou les repas préparés dans des restaurants qui ne répondent pas aux conditions d’hygiène et de stockage». Dans ce sillage, l’Association a réitéré son appel aux citoyens afin de surveiller les aliments servis au niveau des restaurants et fast-foods et dénoncé cet état de fait. L’Apoce met un numéro au service des consommateurs, à savoir le 3311 et également l’application «Acheki» qui a été lancée par l’Association afin de faciliter la communication entre le citoyen et les instances compétentes, le consommateur étant désormais en mesure de signaler tout dépassement observé concernant les différents types de produits ou de services prodigués, et ce, de par la possibilité de se renseigner. Ladite application permet aussi aux consommateurs de se plaindre auprès des autorités de contrôle et de sécurité. Par ailleurs, il est à rappeler que le ministère de la Santé avait indiqué dans un communiqué que «des mesures préventives doivent être prises pour éviter les intoxications alimentaires, individuelle ou collective, suite à la consommation d’un même aliment ou d’une eau contaminée». «Les symptômes les plus fréquents d’une toxi-infection alimentaire, pouvant se manifester durant une période allant de quelques heures à quelques jours, sont des nausées, des douleurs abdominales et parfois l’apparition de diarrhées et fièvre», avait précisé la même source. En outre, les symptômes liés aux intoxications alimentaires se manifestent par des troubles digestifs, des vomissements, ainsi que par des troubles neurologiques pouvant conduire à la paralysie, à la dyspnée, voire même le décès, avait rappelé le ministère qui exhorte les personnes présentant ces symptômes à s’adresser impérativement aux services des urgences au niveau des hôpitaux ou à la clinique la plus proche de leur lieu de résidence, pour une prise en charge.

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img