4.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Film sur le parcours du martyr Si EL Haoues : Début du tournage aujourd’hui à Biskra de «Hami Essahraa» de Yasmine Chouikh

La réalisation de longs-métrages sur le parcours des martyrs de la guerre de Libération nationale et personnalités qui ont participé a la libération du pays est une manière de donner des leçons d’histoire aux jeunes générations, protéger la mémoire collective de l’oubli et rappeler à chaque occasion les sacrifices du peuple algérien et le prix de la liberté.

Par Abla Selles

Le film dédié à la vie et au parcours du martyr de la guerre de Libération nationale Si EL Haoues, Ahmed Ben Abderrezak de son vrai nom, attendait depuis un moment sa concrétisation. Ce n’est qu’aujourd’hui que le tournage du long-métrage débute dans la ville de M’chouneche, dans la wilaya de Biskra, selon le Centre national de l’industrie cinématographique (Cnic). Ce film qui revient sur l’enfance du martyr, ses sacrifices et sa contribution éminente dans la libération du pays, sera une référence historique puisque les faits racontés sont réels à cent pour cent. D’ailleurs, le scénario est passé par un comité de lecture qui rassemble historiens et chercheurs pour veiller sur la véracité des faits racontés.
Cette nouvelle œuvre sur cette illustre personnalité de la lutte pour le recouvrement de l’indépendance et commandant de la Wilaya VI historique après la mort d’Ali Mellah, a été confiée à la réalisatrice Yasmine Chouikh par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, producteur du film. Un casting très étudié a été organisé pour choisir les acteurs participants à cette œuvre cinématographique qui réunira de grands et jeunes acteurs.
Ce nouveau projet est le troisième film historique produit par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit et confié au Cnic après le lancement le 20 août dernier du film «Zighoud Youcef», réalisé par Mounes Khemmar, et de «M’hamed Bouguerra» confié à Djafer Gacem, lancé le 18 octobre. Pour sa part, la réalisatrice Yasmine Chouikh est diplômée en psychologie et sciences de l’éducation. Elle est actrice, journaliste et présentatrice télévisée. Elle est la fille de la défunte réalisatrice-monteuse Yamina Bachir Chouikh et du réalisateur Mohamed Chouikh dont elle a été l’actrice pour «La Citadelle» (1987) et «Douar de femmes» (2004). Elle a écrit les scénarios de plusieurs courts métrages et en réalise deux : «El bab» (La porte) en 2006 et «El Djinn» (2010, Short Film Corner, Festival de Cannes 2010), ainsi qu’une série pour la télévision, studio 27, en 2015. Elle est la directrice artistique du Festival international du court métrage de Taghit (Algérie). Avec le film «Hami Essahraa», Yasmine Chouikh entame son deuxième long métrage, après le succès de «Jusqu’à la fin des temps» (2017), primé de nombreuses fois en Algérie et à l’étranger.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img