11.9 C
Alger
lundi 6 février 2023

Festival international du livre, littérature et poésie de Ouargla : L’œuvre de Mohamed Lakhdar Essaïhi sera revisitée

Par Abla Selles

Le festival international du livre, littérature et poésie qui s’organise chaque année à Ouargla est de retours cette année avec un programme riche et varié. Prévu du 27 décembre au 4 janvier 2023, la quatrième édition de ce Festival sera une occasion pour rendre hommage au grand poète algérien Mohamed Lakhdar Essaïhi. En effet, la vie et les œuvres littéraires du défunt poète seront à l’honneur précise les organisateurs.

Placée cette année sous le signe «Mémoire de gloire dans la littérature», cette édition culturelle est dédiée cette année à la vie et aux œuvres de cette personnalité littéraire (1918-2005), leurs dimensions nationales et réformistes avec la participation d’un aréopage d’hommes de lettres, romanciers et aèdes de différentes régions du pays et de l’étranger, a indiqué le commissaire du festival, Laid Djellouli.

Le programme de cette manifestation prévoit des communications ayant trait au thème et à d’autres hommes de lettres et poètes algériens ayant contribué à l’enrichissement de la scène culturelle nationale et arabe, en plus d’un atelier sur «la littérature de l’enfant» allant de pair avec le penchant littéraire du défunt Mohamed Lakhdar Essaïhi, pionnier de ce genre littéraire ludique en Algérie.

L’évènement qu’abritera la bibliothèque de lecture publique Moudjahid Mohamed-Tidjani donnera lieu à la mise sur pied, avec la participation d’une trentaine de Maisons d’édition, d’une expo-vente de livres versés dans divers domaines de la Science et du Savoir.

Des personnalités littéraires éminentes sur la scène culturelle algérienne et arabe seront honorées à cette occasion.

Initié sous l’égide du ministère de la Culture et des Arts, en coordination avec la wilaya d’Ouargla, cette manifestation s’inscrit dans le cadre des activités du secteur visant la promotion de la scène culturelle, le développement du lectorat chez les générations montantes, ainsi que la valorisation de la mission des hommes de culture dans la préservation des constantes nationales.

Le regretté poète algérien Mohamed Lakhdar Essaïhi a eu les faveurs de l’Alesco (Organisation arabe pour l’éducation, les sciences et la culture) pour être honoré, en compagnie de deux autres poètes arabes, suite à la proposition formulée par le ministère de la Culture et des Arts.

Né en octobre 1918 dans la commune d’El-Alia, daïra d’El-Hedjira (wilaya de Touggourt), feu poète Mohamed Lakhdar Essaïhi a laissé un riche legs littéraire en arabe classique.

A.S

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img