16.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

«Expressions plurielles»: De jeunes talents exposent leurs œuvres à Oran

«Expressions plurielles» est le thème d’une exposition collective inaugurée samedi à la galerie de la maison de le culture et des arts «Zeddour-Brahim-Belkacem» à Oran. Cette exposition qui se veut un espace ouvert aux jeunes talents est aussi une occasion pour redécouvrir des œuvres d’artistes professionnels.

Par Abla Selles

La galerie de la maison de culture et des arts «Zeddour-Brahim- Belkacem» à Oran abrite depuis samedi une exposition de peinture collective sous le thème «Expressions plurielles», mettant en lumière de jeunes expériences d’artistes faisant leur chemin vers la notoriété sur la scène locale et nationale.
Cinq artistes-peintres autodidactes, débutants et diplômés de l’Ecole régionale des beaux-arts d’Oran, participent à cette manifestation, dont la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence d’un groupe d’artistes plasticiens, exposant leurs toiles sous le slogan «L’Art est culture et créativité» et reflétant leur capacité à adapter le pinceau et à développer de nouvelles techniques en art plastique.
L’exposition, englobant quelque 75 peintures et deux sculptures, est l’occasion pour ces peintres de présenter leurs œuvres artistiques, leurs techniques, les matériaux utilisés et les thèmes choisis qui reflètent les différentes écoles plastiques internationales, et pour échanger des expériences entre eux, a souligné le chef du service des activités culturelles de la maison de la culture concernée, Neksif Ahmed.La peintre autodidacte Saïdate Nadjah, qui expose pour la première fois, a opté pour la technique de la peinture sur verre, céramique et miroir, dans un style unique qui ajoute de la beauté à l’œuvre. L’artiste autodidacte Bekkouche Asmaa, qui a déjà participé à d’autres expositions, s’est concentrée sur la peinture à l’huile sur toile, car elle tend plus vers l’école du réalisme avec un mélange d’imagination, et cela se reflète dans ses peintures «Fantasia» et «Nature morte».Quant aux œuvres présentées par l’artiste autodidacte Mekhfi Rym, celle-ci préfère l’art abstrait, se concentrant sur l’aspect expressif en essayant avec son pinceau de transmettre et d’incarner les sentiments intérieurs de l’homme, ses pensées et ses espoirs, en utilisant le technique «acrylique sur toile» dans cette représentation.
Yamina Meftah, diplômée de l’Ecole des beaux-arts d’Oran en 2006 et forte de 15 ans d’expérience dans l’enseignement moyen, a adopté la technique sculpturale en peinture, privilégiant les couleurs, surtout le violet et le rouge, pour concevoir de magnifiques tableaux, ce qui est proéminent dans les peintures «Scènes marines» et «Rayons de lumières», ainsi que l’utilisation de la calligraphie arabe avec une touche d’abstraction.
Quant au jeune peintre Bahi Ahmed, diplômé de l’Ecole des beaux-arts d’Oran en 2022, il a choisi l’art de la miniature comme style et comme école, où il se démarque dans 11 tableaux exposés sur le patrimoine et l’histoire algérienne, similaires à l’ancien quartier de La Casbah d’Alger, le costume traditionnel, la mosquée et autres sujets qui portent des décorations aux formes géométriques merveilleuses et harmonieuses.
Cette exposition collective se poursuivra jusqu’au 30 septembre. Elle est supervisée par la maison de culture et des arts «Zeddour-Brahim-Belkacem» d’Oran.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img