4.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Exportations hors hydrocarbures: Le ministère de l’Industrie table sur dix milliards de dollars cette année

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a présidé une réunion avec les directeurs de wilaya de l’industrie au cours de laquelle il a présenté les grandes lignes du plan d’action des directions de wilaya au cours de l’année 2023, dans le cadre du plan général du secteur.

Par Meriem Benchaouia

Selon un communiqué du ministère de l’Industrie, cette rencontre s’inscrit dans «le prolongement de la rencontre gouvernement-walis qui s’est tenue sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans le but de débattre et d’enrichir les moyens de promouvoir le développement local durable pour renforcer la relance économique et améliorer le climat de l’investissement local créateur de richesse et d’emplois, notamment dans le domaine industriel». Le ministre a entamé la rencontre en donnant des orientations sur les résultats attendus des Directions de wilaya pour l’année en cours dans le cadre du plan du secteur de l’Industrie, afin d’«accroître la contribution du secteur à la croissance économique et aussi d’augmenter les exportations hors hydrocarbures à 10 milliards de dollars, pour que 2023 soit une année de décollage économique par excellence, selon les directives du président de la République», a souligné le communiqué. A cet égard, le ministre de l’Industrie a salué les acquis réalisés par son département ministériel au cours de l’année écoulée, avec la contribution des Directions locales du ministère de l’Industrie en vue de relancer l’investissement productif, améliorer la compétitivité des entreprises et d’augmenter leurs capacités productives, notamment la loi sur l’investissement et ses décrets exécutifs, la levée des obstacles au profit des projets d’investissement gelés, le développement des filières industrielles d’importance économique et le renforcement du développement industriel et l’entrepreneuriat. «Nous aspirons à travailler ensemble, cadres locaux et centraux, pour parvenir à de meilleurs résultats en œuvrant à développer les capacités productives des entreprises industrielles et les filiales stratégiques permettant la promotion des produits industriels à travers la sensibilisation et l’accompagnement des entreprises pour créer des ‘’Clusters’’, en plus de la récupération du foncier industriel», a-t-il déclaré. Il s’agit également d’assurer un meilleur accompagnement aux PME et de créer une dynamique efficace pour les orienter vers la sous-traitance, tout en veillant à l’intensification du tissu de l’économie nationale des PME, a-t-il poursuivi. Le ministre a également insisté sur «la qualité», eu égard à son rôle essentiel dans la protection de l’économie nationale et la maîtrise du commerce extérieur, à travers la consécration du rôle de contrôle sur les produits importés et exportés, affirmant que l’année 2023 sera «une année de la qualité» pour le secteur industriel.

La numérisation du secteur parmi les objectifs de 2023
Pour se mettre au diapason de la dynamique que connaît le secteur industriel et réaliser les objectifs fixés, le ministre a relevé l’importance de la numérisation et de la mise en place d’un système d’information qui offre une vision globale sur le secteur, une démarche que le ministère commence à concrétiser au niveau central avant sa généralisation au niveau local en 2023. Zeghdar a fait état, dans ce sens, du lancement d’un projet d’unification et de numérisation des activités administratives des directions locales en vue d’unifier les méthodes de gestion de tous les services et de mettre en place des bases de données centrales pour obtenir les informations, notamment en ce qui concerne les investisseurs, tout en aidant les autorités supérieures à prendre la décision au moment opportun. Trois wilayas pilotes (Boumerdès, Tipasa, Médéa) ont été choisies pour le développement des bases de données et des plateformes numériques nécessaires avant de les généraliser à toutes les wilayas, a précisé M. Zeghdar, ajoutant que cela permettra la mise en place d’un réseau de communication interne au profit des directions locales de l’Industrie et l’accélération de la cadence de la numérisation. Dans ce contexte, le ministre a souligné l’importance de ce processus dans le cadre des recensements relatifs au guide national des entreprises industrielles et au produit national ainsi que les intrants utilisés dans l’industrie et l’appui du système d’information statistique du ministère à travers la mise en place d’une nouvelle enquête périodique pour l’évaluation du climat des affaires. Le ministre a insisté sur plusieurs points dans ses orientations à l’adresse des directeurs locaux, parmi lesquelles l’intensification de l’action de proximité à travers l’accueil, l’orientation,
l’écoute des investisseurs et des opérateurs économiques et la prise en charge de leurs préoccupations. Cette démarche est à même de renforcer le dialogue et le contact avec les investisseurs locaux, de tisser un lien de confiance entre les structures du secteur et les opérateurs, notamment par la transparence des procédures et les bonnes pratiques, selon le communiqué. Le ministre a mis l’accent, dans ce sillage, sur la vulgarisation des dispositions de la nouvelle loi sur l’investissement en informant les investisseurs sur ce texte et en leur assurant l’accompagnement en coordination avec les guichets uniques, a ajouté la même source.

M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img