11.9 C
Alger
lundi 6 février 2023

Championnat national individuel seniors de judo (3e journée): Domination du MC Alger

La troisième et dernière journée du Championnat national individuel seniors de judo, dont les finales se sont déroulées samedi soir à la Coupole du Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf (Alger), a été dominée une nouvelle fois par les athlètes du Mouloudia d’Alger, qui se sont adjugés deux des quatre titres mis en jeu : un chez les +78 kg (dames) et l’autre chez les -90 kg (messieurs). Il s’agit de Sonia Asselah qui s’est imposée en finale des plus de 78 kilos contre Narimène Keraoua du Judo Club Bordj El Kiffan, et Oussama Kabri, vainqueur en finale des moins de 90 kilos (messieurs) contre Rayan Benattia, du Club El Bahia Oran, alors que chez les moins de 100 kg et les plus de 100 kg (messieurs), ce sont respectivement Rédha Lamri (Judo Club Kabylie) et Mohamed Mehdi Lili (Sélection nationale militaire) qui l’ont emporté. Les athlètes du Mouloudia d’Alger, à eux seuls, ont raflé onze titres sur les quatorze possibles lors de cette édition 2022 du Championnat national individuel seniors, alors que quatre de leurs coéquipiers en club en pris l’argent, après avoir échoué dans leurs finales respectives.
Les deux premières journées de compétition, disputées jeudi et vendredi, ont été dominées par les athlètes du Mouloudia d’Alger. Selon le manager du club, l’ex-DTN Salim Boutebcha, «il n’y a aucun secret derrière cette performance, si ce n’est le travail et le sérieux», a-t-il assuré. D’après lui, «le club a très bien travaillé et dès la mi-août dernier, pour bien préparer cet évènement, et au final, des résultats probants ont été à la clé».
La performance du MCA a débuté dès la première journée de compétition disputée jeudi, survolant les finales disputées ce jour-là, avec un ratio de dix médailles : 4 or, 3 argent et 3 bronze. Les médailles d’or du MCA ont été remportées par Houaria Kaddour
(-48 kg), Faiza Aïssahine (-52 kg), Billal Yagoubi (-60 kg) et Wail Ezzine (-66 kg), alors que le dernier titre mis en jeu lors de cette première journée de compétition était revenu à la judokate du DS Baba Hassen, Zina Bouakache, dans la catégorie des moins de 57 kg. La domination des internationaux algérois s’est poursuivie le lendemain, lors de la deuxième journée de compétition, avec les titres de Djamel-Eddine Souilah chez les moins de 81 kilos (messieurs), et ceux de Belkadi Amina et Souad Belakhel, respectivement chez les moins de 63 kilos et les moins de 70 kilos (dames).
Le quatrième et dernier titre mis en jeu vendredi a été remporté par le jeune prodige Driss Messaoud, dans la catégorie des moins de 73 kilos, sauf que ce judoka est sociétaire du Club El Bahia (Oran). Souilah, lui, défend les couleurs du Judo Club El Harrach, alors que Belkadi et Belakhel sont respectivement sociétaires du DS Baba Hassen et du MC Alger.
La compétition, qui s’est déroulée en présence du champion olympique franco-algérien Djamel Bouras, a drainé la participation d’un total de 620 judokas : 350 messieurs et 270 dames.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img