12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Célébration du nouvel an amazigh 2973 à Tizi Ouzou: Les festivités lancées hier depuis la maison de la culture Mouloud-Mammeri

Les festivités officielles de la célébration du nouvel an amazigh 2973 ont été lancées hier à Tizi Ouzou, depuis la maison de la culture Mouloud-Mammeri de la ville des Genêts.

Par Hamid M.

De riches festivités culturelles, artistiques, scientifiques et économiques sont au programme de la Direction locale de la culture et des arts. C’est par le rituel Anzar, dans la cour de la maison de la culture Mouloud-Mammeri, que le coup d’envoi de ces festivités qui
s’étaleront jusqu’à samedi prochain a été donné par les autorités de la wilaya, en présence d’une foule nombreuse. Des expositions de livres, objets de fabrication artisanale, art culinaire, peinture et autres, ornent les salles du même établissement et celles du théâtre de verdure Mohia mitoyen, au bonheur du public à Tizi Ouzou. A l’entrée Ouest de la capitale du Djurdjura, deux activités sont abritées, à savoir le marché de Yennayer sur la parcelle de terre appartenant à la Jeunesse Sportive de Kabylie et le Salon de l’artisanat sur la place de l’Olivier mitoyenne. Le marché de Yennayer englobe 71 stands de commerçants qui proposent différents produits du terroir, notamment les produits agricoles (miel, huile d’olive, figues sèches et autres). Alors que sur l’esplanade de l’Olivier, 51 artisans ont installé leurs stands pour exposer et vendre des produits de l’artisanat (poterie, bijoux, robes et autres). Ces deux espaces seront ouverts pendant toute les festivités de la célébration de Yennayer. A noter que quatre wilayas participent à cette manifestation: Tamanrasset, Oum El Bouaghi, Tipaza et Mascara. Parallèlement à ces expositions, des conférences autour de l’évènement de Yennayer et autres traditions amazighes, du théâtre, du chant, du cinéma, des concours et activités culturelles auront lieu tout au long de cette semaine à Tizi Ouzou, Azazga, Ain El Hammam et d’autres localités de la wilaya, sous l’égide de la Direction de la culture. La célébration de l’an amazigh 2973 sera aussi au programme des comités de villages et associations, des maisons de jeunes et autres structures associatives à compter de jeudi et pendant tout le week-end prochain. Le regain d’intérêt pour l’événement culturel est dicté par la fin de la crise du Covid-19, à l’origine de la suspension de sa célébration durant ces deux dernières années. Le fait que le jour du nouvel an amazigh sera suivi d’un week-end, vendredi et samedi, cela a encouragé de nombreuses associations des quatre coins de Kabylie à tracer des programmes riches et variés pour marquer ce passage vers la nouvelle année dans le calendrier berbère.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img