25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Zone euro: Les demandes de prêts des entreprises en hausse au 2e trimestre

Les demandes de prêts des entreprises de la zone euro ont augmenté au deuxième trimestre 2021, pour la première fois en presque deux ans, tandis que les conditions d’octroi des crédits sont restées «inchangées», a indiqué la Banque centrale européenne (BCE).
«Les banques ont fait état d’une augmentation modérée des demandes pour des prêts et l’ouverture de lignes de crédits aux entreprises», a-t-elle indiqué, dans son rapport trimestriel des conditions de crédits. Il s’agit d’une première «depuis le troisième trimestre 2019», a ajouté la BCE. Cela «suggère que les entreprises deviennent moins réticentes à investir», a précisé l’institution basée à Francfort.
La pandémie de coronavirus avait considérablement freiné, depuis un an et demi, la demande de prêts pour les entreprises de la zone euro, plombées par un contexte économique mondial atone.
Cette évolution s’inscrit dans un contexte «inchangé» des conditions d’octroi des crédits bancaires, qui n’avaient cessé de se resserrer depuis le début de la crise sanitaire.
Une bonne surprise, alors qu’en avril les banques s’attendaient à restreindre les normes de crédit au deuxième trimestre, dans un climat d’«incertitude quant à l’impact de la troisième vague de la pandémie».
Côté prêts aux ménages, les critères ont également été «globalement inchangés», a détaillé la BCE. Les demandes de crédit logement ont d’ailleurs connu une «forte augmentation».
Ces évolutions «reflètent
l’amélioration globale de l’économie de la zone euro, avec la levée des mesures de restriction et le soutien continu apporté par les autorités monétaires et budgétaires», estime la BCE.
Au deuxième trimestre, l’Europe a bénéficié d’une accalmie sur le plan sanitaire, qui a permis une levée, dans la plupart des pays, des restrictions qui freinaient l’activité économique du continent. Mais la propagation du variant Delta sur le continent, depuis quelques semaines, remet en cause cette évolution positive.
Certains pays européens, comme le Portugal, ou l’Espagne, ont remis en place des restrictions sanitaires qui pourraient à nouveau freiner l’activité, malgré les avancées des campagnes de vaccination.
Au troisième trimestre, les banques s’attendent d’ailleurs à un «léger resserrement des conditions de crédits» pour les prêts aux entreprises.
La BCE continue à prévoir une croissance de 4,6 % dans la zone euro en 2021, après une chute historique de 6,6 % en 2020.
N. T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img