12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Zone euro: La politique monétaire va encore se durcir face à l’inflation

Après avoir déjà relevé à quatre reprises ses taux d’intérêt directeurs depuis l’été, la Banque centrale européenne (BCE) est prête «à aller au-delà pour vaincre l’inflation», même si l’objectif «n’est évidemment pas de provoquer une récession», a averti, samedi, dans un entretien au Journal du Dimanche, le gouverneur de la Banque de France.
«Nous avons agi vite et fort depuis le printemps, lorsque nous avons vu que l’inflation énergétique importée se diffusait dans le reste de l’économie», a défendu François Villeroy de Galhau, tandis que la hausse des prix en zone euro a atteint 10,1 % en novembre sur un an.
«Nos taux d’intérêt ont donc déjà été relevés à quatre reprises successives, passant de -0,5 % à 2 %. Et nous sommes prêts à aller au-delà pour vaincre l’inflation, même si notre objectif n’est évidemment pas de provoquer une récession», a-t-il expliqué, relevant que «pour qu’une politique monétaire anti-inflationniste produise ses effets il faut entre 18 mois et 2 ans». François Villeroy de Galhau se trouve ainsi aligné sur les positions de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, qui a multiplié jeudi les formules pour indiquer que le resserrement monétaire n’était pas terminé : «Nous avons encore du chemin à faire», «nous devons aller plus loin», ou encore «nous sommes dans un long match».
Comme ses homologues américaine et britannique, la Banque centrale européenne a cependant quelque peu ralenti la cadence, en procédant, jeudi, à un relèvement d’un demi-point, après deux hausses de 0,75 point en septembre et octobre.
Selon M. Villeroy de Galhau, «une inflation sous contrôle aidera au retour de la confiance. Elle permettra aussi de reprendre la croissance du pouvoir d’achat des ménages qui entre 2015 et 2021 avait crû en moyenne de
8 %». La Banque de France estime qu’après un pic au premier semestre 2023, la hausse des prix refluera à 4 % en fin d’année prochaine, pour revenir aux alentours de 2 % vers fin 2024-2025.
M. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img