25.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Zone Amérique latine-Caraïbes: Le commerce extérieur au plus bas depuis 2008

Le commerce extérieur de l’Amérique latine et des Caraïbes a connu l’an dernier sa pire performance depuis la crise financière mondiale de 2008, principalement en raison de la pandémie de nouveau coronavirus et de son impact sur les économies, s’est alarmée vendredi la Commission économique des Nations unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC). Dans l’édition 2020 de son rapport «Perspectives du commerce international pour l’Amérique latine et les Caraïbes», l’agence onusienne estime que la valeur des exportations régionales a chuté de 13 % l’an passé et celle des importations de 20 %.
Cependant, cette baisse des échanges est inférieure à la chute de 23 % qui avait été prédite en août dernier, «car à cette époque, le rebond de la demande chez les principaux partenaires commerciaux de la région, et en particulier la Chine, n’était pas encore visible», souligne l’agence lors d’une conférence de presse de lancement de ce rapport, la secrétaire exécutive de la Cepalc. Alicia Barcena a estimé que «la région se désintègre» en termes de commerce et de production depuis le milieu de la dernière décennie, ce qui coïncide avec sa plus faible croissance en sept décennies. Pour inverser ce phénomène, la Cepalc recommande donc une plus grande intégration régionale en matière de commerce, d’infrastructures de transport et de logistique, et de coopération numérique. «Il est urgent de revigorer l’intégration régionale pour soutenir la reprise post-pandémique», a déclaré Mme Barcena. Point positif, le rapport observe que le rebond «des prix des matières premières et l’augmentation de la demande des Etats-Unis, de la Chine et de l’Europe ont créé les conditions d’une reprise naissante des exportations régionales depuis le second semestre 2020». Toutefois, avertit la Cepalc, «cette amélioration est sujette à une grande incertitude, en raison des nouvelles flambées qui se sont produites dans de nombreux pays ainsi que de la lenteur de l’accès à la vaccination», ajoute le rapport. Une ventilation par région des estimations de l’agence onusienne pour 2020 montre que l’Amérique centrale a connu la plus faible baisse de ses exportations, soit 2 %, tandis que l’Amérique du Sud et le Mexique ont tous deux vu leurs échanges se contracter de 13 % et les Caraïbes de 16 %. A. O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img