22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Zeghdar au sujet des investissements : « La commission nationale est appelée à régulariser les projets en suspens »

Le ministère de l’Industrie a indiqué que « le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a appelé, à Alger, la commission nationale de suivi des projets d’investissement en suspens, à régulariser les projets sur lesquels les commissions de wilaya n’ont pas pu trancher ».

Par:  Thinhinane Khouchi

Présidant une réunion de la commission nationale de suivi des projets d’investissement en suspens, consacrée à l’évaluation, au développement de la situation des projets d’investissement en suspens, à l’activation des mécanismes de prise en charge et à leur régularisation, Zeghdar a salué les efforts de la commission intersectorielle. Il a ensuite affirmé que cette réunion sera consacrée à l’examen de la liste des projets présentés par les commissions de wilaya relevant de la commission nationale qui a été le destinataire d’un ensemble de correspondances dans lesquelles les wali ont sollicité un avis et l’intervention de la commission, en vue de lever certains obstacles que les commission de wilaya n’ont pas pu tranchés ou levés, à savoir la liste au sujet de laquelle la coordination est en cours avec les services du médiateur de la République. La réunion a porté sur l’examen de ces projets, avec présentation des solutions devant être prises, tout en soumettant des orientations aux Messieurs les walis et aux présidents des commissions de wilaya, à l’effet d’assurer la prise en charge adéquate de tout projet qui est encore en suspens. La commission nationale, composée des secrétaires généraux de dix secteurs ministériels (Industrie, Intérieur, Agriculture, Habitat, Energie, Ressources en eau, Tourisme, Finances, Industrie Pharmaceutique et Environnement), poursuit son travail d’accompagnement des projets d’investissement dont la réalisation est inachevée et qui rencontrent des difficultés pour leur concrétisation. Par ailleurs, il est à rappeler que le ministre de l’industrie avait indiqué fin mars dernier qu’ « Un millier de projets d’investissement, en souffrance, pour diverses raisons, ont été débloqués à travers l’ensemble du territoire national, au cours des trois derniers mois, dans le cadre de la démarche de levée des obstacles sur l’investissement productif, initiée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune » . Zeghdar avait assuré que « Pas moins de mille dossiers de projets ont été régularisés dont 600 ont obtenu l’autorisation d’exploitation, parmi lesquels 400 projets sont entrés déjà en phase de production, a révélé le ministre, ajoutant que les projets en exploitation ont généré, à ce jour, près de 26 000 emplois directs. Le ministre avait également invité les investisseurs nationaux a venir s’installer dans les régions de l’intérieur du pays, qui offrent plus d’attractivité, en terme de disponibilité du foncier industriel, contrairement aux wilayas du centre, dont le tissu industriel est déjà saturé, outre la possibilité d’évoluer dans un milieu favorable pour le développement de projets d’investissement.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img