14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Yoseikan-Budo: L’Algérie vice-championne du monde par équipes

La sélection nationale qui s’est déplacée avec 15 athlètes aux Championnats du monde de yoseikan-budo, qui se sont déroulés à Bizerte en Tunisie, a arraché la deuxième place du tournoi mondial devant le pays organisateur.

Par Mahfoud M.

Les Algériens ont arraché une très belle moisson en individuels aussi et décroché 28 médailles (6 en or, 7 en argent et 15 en bronze). Participant pour la première fois à ce genre de tournoi mondial en classe A, après avoir fait partie de la classe B par le passé, l’EN a réalisé une très belle performance, surtout que la compétition était très relevée et a vu la participation de 10 pays. Pour ce qui est de la finale par équipes, elle a été très disputée entre l’Algérie et la Tunisie, et s’est soldée par un match nul avant que le comité d’organisation n’ajoute une épreuve pour départager les deux sélections qui a vu la victoire de la Tunisie qui a donc gardé son titre décroché lors de la précédente édition. Ce résultat probant est le premier résultat satisfaisant depuis la création de la Fédération algérienne de yousekan-budo depuis déjà une année et qui a vu l’élection de Ahmed Bouaraba à la tête de celle-ci. Il faut rappeler que la discipline était rattachée auparavant à la Fédération algérienne des arts martiaux. La sélection nationale, conduite par le DTN Kamel Dahmani et les deux sélectionneurs, Djamel Baraka et Adil Khelakh, était constituée de 80 % de jeunes qui participaient pour la première fois à une compétition de cette envergure. Contacté par téléphone, le président de la Fédération algérienne de yusekan-budo, Ahmed Laraba, indiquera qu’il est très satisfait de ce résultat décroché en terre tunisienne, surtout qu’il n’était pas évident de le réaliser en si peu de temps, après seulement une année de son élection. «C’est la première fois que cette discipline décroche de tels résultats après la création d’une fédération, sachant qu’on était rattaché à l’ancienne Fédération des arts martiaux. Comme quoi, il est très bénéfique de donner une certaine liberté à ces disciplines qui sauront comment se prendre en charge et se hisser à un meilleur niveau», a indiqué Laraba qui promet de bien meilleurs résultats à l’avenir.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img