8 C
Alger
vendredi 4 décembre 2020

Wilayas du centre: Forte mobilisation citoyenne pour la réussite de la campagne de reboisement

La campagne nationale de reboisement a été marquée par une forte mobilisation de la société civile, des élèves et des citoyens qui ont participé, samedi, aux côtés des autorités locales civiles et militaires, à la plantation de dizaines de milliers d’arbustes au niveau des zones touchées par les incendies.

Par Hafid C.

Tous les moyens humains et matériels nécessaires à la réussite de cette campagne nationale placée sous le slogan «Qu’il le plante», dont le coup d’envoi a été donné par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à partir de la wilaya de Tipasa, région la plus touchée par des incendies de forêt, ont été mobilisés afin de faire «revivre les espaces forestiers ravagés par les flammes et semer l’espoir».Dans cette wilaya la plus touchée par les incendies qui s’étaient déclarés dans la nuit du 6 au 7 novembre, causant des pertes estimées à 820 hectares de couvert végétal et ayant fait deux morts, il a été procédé à la plantation de 3 000 plants, essentiellement des oliviers sur les hauteurs de Tipasa, au barrage Boukerdane à Sidi Amar.
Dans la wilaya de Blida, le wali, Kamel Nouisser, a lancé l’opération de plantation de
15 000 plants de pin, caroubier, eucalyptus, sur les hauteurs de Sidi Sarhane, dans la commune de Bouinane.
A Djelfa, la campagne de reboisement a été lancée à partir de Medjabra (5 km au sud de la wilaya) par la plantation de quelque 10 000 plants. Le conservateur des forêts de Djelfa, Mohamed Doumi, a observé que cette campagne vise à renforcer l’aspect bénévole dans la protection du patrimoine forestier. De son côté, un bénévole de l’association «Le lion de l’Atlas pour les activités de montagne», Abdelkader Chouiha, a estimé que l’opération de reboisement «est une réponse forte aux ennemis de la nature et aux criminels qui ont détruit récemment des espaces naturels».
A Chlef, quelque 5 000 arbustes ont été plantés au niveau de la forêt de Kfafsa. Le chargé de communication de la Conservation de forêts a souligné que son institution «suit de près les espace brûlés en procédant au reboisement de certains et en laissant d’autres se régénérer naturellement», a-t-il dit.
Le wali de Chlef, Lakhdar Sedass, a considéré que cette opération de repeuplement vise à «faire revivre ces espaces et à préserver l’environnement», avant de saluer la participation des différents partenaires et institutions.A noter que cette wilaya a enregistré, dans la nuit du 6 au 7 novembre courant, le déclenchement de plusieurs incendies au niveau du massif forestier de la commune de Oued Goussine, ayant détruit 310 ha de pin d’Alep et de broussailles et causant des pertes à 34 agriculteurs de la région.
A Ain Defla, 4 600 plants de chêne vert et de cyprès ont été plantés au niveau de la région de Timaksiwine, relevant de la commune d’El Mayenne.
Dans la wilaya de Médéa, plus de quinze mille plants ont été mis en terre dans plusieurs localités. Le coup d’envoi a été donné au niveau de la forêt «El-Fernane», dans la commune de Berrouaghia, avec comme objectif la plantation de plus de 500 000 arbustes d’ici à mars prochain, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.
Dans les wilayas de Tizi-Ouzou, Bouira et Boumerdès, un total de 15 000 plants, à raison de 5 000 arbustes par wilaya, ont été plantés samedi à travers des espaces forestiers touchés par les incendies de l’été dernier.
Dans la wilaya de Bouira, le coup d’envoi de l’opération de plantation de quelque 5 000 arbustes à Ain Tork et à Mesdour, a été marqué par la présence, aux côtés des autorités locales, du conseiller du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, qui a souligné que «le peuple algérien est connu pour sa culture de solidarité en ce genre de situation pour faire face aux incendies de forêt, dont nous dénonçons fermement les derniers feux enregistrés dans notre pays».
A Boumerdès, où les 150 incendies, enregistrés depuis l’été dernier à la mi-novembre courant, ont ravagé 768 ha d’espaces forestiers, le wali, Yahia Yahiatene, a relevé que cette campagne de reboisement, dont le coup d’envoi a été donné à partir de la forêt de Sidi Helou sur les hauteurs de Boudouaou, symbolise la continuité de la vie et vise à inciter les citoyens et la société civile à contribuer à l’effort de reconstitution du couvert végétal détruit par les incendies.
A Tizi-Ouzou, le coup d’envoi de la campagne de reboisement a été donné par le wali, Mahmoud Djamaa, à partir de la forêt de Harouza qui surplombe la ville de Tizi-Ouzou où il a été procédé à la plantation de 5 000 arbustes.

Plantation de milliers d’arbustes à l’Ouest du pays
Les wilayas de l’Ouest du pays ont enregistré, samedi, la plantation de milliers d’arbustes dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, organisée sous le slogan «Qu’il le plante».
Dans la wilaya d’Oran, une opération de plantation de 3 000 arbustes a débuté au niveau de la forêt de la plage de Madagh (ouest d’Oran), avec la participation d’un grand nombre d’adhérents d’associations versées dans le domaine de l’environnement, de la société civile et de citoyens.
Cette opération porte sur la mise en terre de 3 000 arbustes de pin d’Alep sur une surface de 2 hectares à la forêt de Madagh, dans la commune d’Ain El Krema, a indiqué la cheffe de la subdivision des forêts de la daiïa de Boutéllis, en marge de cette action qui s’est déroulée en présence des autorités locales.
La forêt jouxtant la plage de Madagh, qui a fait l’objet d’incendies dernièrement, bénéficiera d’une protection pour au moins 3 années jusqu’à la régénération du couvert végétal, en vertu d’une décision communale interdisant le pâturage et l’accés aux personnes, a fait savoir Mme Boukraris.
La campagne de reboisement se poursuivra avec la mobilisation de tous les moyens humains et matériels jusqu’à mars prochain. Des opérations de plantation sont programmées dans d’autres espaces boisés de la wilaya, dont une samedi prochain au «Ravin de la vierge», dans la commune de Misserghine.
Dans la wilaya d’El Bayadh, une opération de plantation de
5 000 arbustes a eu lieu au niveau de Draa Lahmar, sous la supervision des autorités de la wilaya et avec la participation d’éléments de l’Armée nationale populaire, de la Gendarmerie, de la Sûreté nationales, des Douanes, du secteur forestier, de la Protection civile, des Scouts musulmans algériens et des associations.
A Tiaret, divers organismes et associations ont participé à la plantation de plus de 5 000 arbustes de différentes variétés dans la forêt de Chaouchaoua, au chef-lieu de wilaya.
A l’occasion, le wali, Mohamed Amine Dramchi, a déclaré, à la presse, que cette opération est le début d’une action visant à concrétiser le plan élaboré pour la régénération des zones boisées affectées par les incendies, en plus de la plantation de plus de 1,2 million d’arbustes dans la wilaya au titre du plan national 2020-2024.
Par ailleurs, une opération de plantation de 3 000 arbustes a été menée dans la forêt de Sassel, dans la wilaya d’Ain Temouchent, par des membres de l’Armée nationale populaire, de la Gendarmerie nationale, des services de police et des Douanes, en plus de plusieurs secteurs et associations.
Dans le même contexte, 10 000 arbustes ont été plantés au niveau de la zone de Kraiche, dans la commune de Tamlaht (Tissemsilt), qui verra au cours de la saison de reboisement la plantation de 800 ha d’arbres forestiers, a affirmé le wali, Abbès Badaoui, qui a présidé
l’opération avec la participation des instances, d’associations et de citoyens.
En outre, 10 000 arbustes ont été plantés à Ain Fezza (Tlemcen) dans le cadre d’une opération visant à planter 475 000 arbustes dans la wilaya, de même que dans la wilaya de Relizane où plus de 5 000 arbustes ont été plantés le long du barrage «Es-saada» dans la commune de Sidi M’hamed Benaouda et dans la wilaya de Saida (8 000 arbustes dont 5 000 dans la forêt de Tazguet, commune d’Ouled Khaled et 3 000 dans la forêt de Sidi Ahmed Zeggai à l’ouest), ou encore la wilaya de Mascara (5 000 arbrisseaux mis en terre dans la forêt de Nesmoth), avec la participation d’éléments de l’Armée nationale populaire, de la Gendarmerie, de la Sûreté nationales, de la Protection civile et différents secteurs et associations.
H. C.

Article récent

Foot/ Italie- transfert: Slimani dans le viseur de la Salernitana (Série B)

L'attaquant international algérien de Leicester City (Premier league anglaise) Islam Slimani, en manque de temps de jeu, est convoité par le pensionnaire de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Messaoud Belambri, président du Syndicat des pharmaciens sonne l’alerte: «Médicaments : nous n’avons jamais atteint ce degré de pénurie»

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, pénuries et tensions dans l'approvisionnement de médicaments se font ressentir de plus en plus. Plus de...

843 nouveaux cas et 16 décès ces dernières 24H/Virus: reflux des contaminations, mais vigilance…

Le nombre des contaminations au coronavirus présente un recul palpable dans notre pays, grâce à la conjugaison de la conscience citoyenne et de la...

Opération “bouteilles contre flexy” à Oran: Plus de 11.000 bouteilles récoltées en 10 jours

L’opération "bouteilles contre flexy", qui consiste à offrir du crédit téléphonique aux citoyens qui ramènent des bouteilles en PET (plastique transparent), lancée par l’entreprise...

Réassurance: La CCR augmente son capital à 25 milliards DA

La Compagnie centrale de réassurance (CCR) vient d'augmenter son capital social, le portant de 22 milliards de DA (170,54 millions USD) à 25...
- Advertisement -