18.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Vol d’objets dans des chambres d’étudiants à Béjaïa: Un individu arrêté dans une résidence universitaire

Un individu âgé de 24 ans et ayant des antécédents judicaires a été arrêté, la semaine dernière, par les éléments de la police judiciaire de la 5e sûreté urbaine de Béjaïa.

Par H. Cherfa
Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, «le malfaiteur s’est spécialisé dans le vol d’objets dans les chambres d’hébergement des étudiants dans les résidences universitaires». L’individu a été arrêté suite à une enquête de police menée après des plaintes déposées par des étudiants dont plusieurs objets ont disparu de leurs chambres d’hébergement. Le malfaiteur a dérobé des souliers, un Laptop, téléphones mobiles, articles vestimentaires et des sommes d’argent. Il a été intercepté juste après son forfait par les agents de sécurité de la résidence, tentant de fuir à la faveur de l’obscurité avec un sac plein d‘objets volés. Le malfaiteur a été transféré au commissariat puis présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Béjaïa. Il a été mis en examen pour «vol avec effraction, en réunion à la faveur de la nuit et pour récidive» et écroué, souligne la même source. Par ailleurs, deux individus âgés de 26 ans ont été appréhendés par les éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants de la sûreté de wilaya. Les policiers ont agi suite à un signalement des deux individus sur le numéro vert. L’un des deux dealers était à bord d’un véhicule de marque Hyundai, guettant de potentiels clients. Surveillé de près par les policiers, il sera arrêté en flagrant délit de trafic de drogue (kif traité) dans un quartier de la Haute ville. Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, «il avait en sa possession 4 barrettes de kif et un petit morceau, soit un total de 8,7g, des cigarettes préparées et la somme de 70 000,00 DA représentant les revenus de la drogue écoulée». Après enquête, les policiers ont identifié le fournisseur qui a été arrêté à son tour. «Un dossier pénal a été rédigé pour possession, achat et commercialisation de kif traité», ajoute la même source. Présentés devant la juridiction compétente, les mis en cause ont été écroués.
H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img