32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Visite en Algérie d’une délégation de l’Institut des études politiques et stratégiques nigérian: Le dispositif de soutien aux start-up présenté

Le dispositif algérien de soutien aux start-up a été présenté, mercredi à Alger, à la délégation de l’Institut des études politiques et stratégiques nigérian (NIPSS) à l’initiative du ministère délégué chargé de l’Economie de la connaissance et des Start-up.
Présent à cette cérémonie de présentation au niveau de l’accélérateur de start-up «Algeria Venture», le ministre délégué, Yacine El-Mahdi Oualid, a fait savoir, lors d’un point de presse, que cette visite a permis de présenter un aperçu des mécanismes qu’offre l’Etat algérien en termes de soutien aux start-up.
Il s’est agi également, a-t-il dit, d’évoquer les opportunités de coopération entre l’Algérie et le Nigéria en termes d’innovation et de soutien aux start-up.
«Cette rencontre a été fructueuse et pourra être bénéfique pour la coopération entre les deux pays», a-t-il affirmé.
Pour sa part, la cheffe de la délégation nigériane et directrice du NIPSS, la Professeur Funmi Para-Mallam, a souligné que son pays croit que le commerce intra-africain est «un impératif pour permettre à l’Afrique d’aller de l’avant».
«Nous croyons que cette décade est celle de l’Afrique. Nous pensons que l’Algérie et le Nigéria ont un grand rôle à jouer en travaillant ensemble pour faire avancer la cause africaine», a-t-elle affirmé.
Selon les cadres des deux pays présents à cette cérémonie, la visite a permis d’échanger les expériences et la présentation des efforts de l’Algérie pour le développement de l’écosystème des start-up à travers «des politiques efficaces devant tendre vers le développement des startups en Algérie».
Composée de 17 cadres supérieurs spécialisés dans les domaines politique, économique, social et militaire, la délégation nigériane effectuera plusieurs activités à caractère scientifique et culturel et visitera plusieurs organismes.
Des visites aux institutions algériennes seront également au programme de la délégation en vue de connaître et tirer profit de l’expérience algérienne dans différents domaines.
La délégation nigériane se rendra dans six wilayas (Tipasa, Annaba, Souk Ahras, Laghouat, Oran et Tindouf) où des visites à plusieurs micro-entreprises, start-up, coopératives agricoles, complexes et centres de recherche (Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle et Unité de recherche en énergies renouvelables) sont au programme.
H. G.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img