23.9 C
Alger
dimanche 25 septembre 2022

Vaccin anti-Covid: 800 000 doses seront acquises dans les prochains jours

L’Algérie va acquérir quelque 800 000 doses de vaccin anti-Covid-19 dans les prochains jours. Selon Ouahiba Hadjoudj, directrice de la pharmacie et des équipements médicaux au ministère de la Santé, l’Algérie a signé un contrat avec un laboratoire indien qui produit le vaccin AstraZeneca, pour l’achat de 800 000 doses. En plus de ce quota, l’Algérie va également acheter d’autres vaccins dans le cadre du système Covax. Pour ce faire, les démarches sont en cours pour la fourniture de l’ensemble des documents nécessaires, a-t-elle expliqué. Mme Hadjoudj, qui s’exprimait lors d’une journée parlementaire consacrée au Covid-19, a indiqué que «les négociations se poursuivent avec d’autres laboratoires pour l’achat d’autres lots de vaccin afin d’assurer la couverture sanitaire de l’ensemble des citoyens». De son côté, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué que la quantité de vaccins que les autorités publiques comptent acquérir a été déterminée en fonction du taux de couverture souhaité pour les personnes de 18 ans et plus. Benbouzid a expliqué qu’aucun laboratoire ne sera exclu, dont le vaccin Pfizer que l’on pourrait acquérir, utiliser et stocker dans certaines wilayas. L’objectif fixé est de parvenir à vacciner 20 millions de citoyens durant l’année en cours, et atteindre un taux de vaccination de 70 %. Comme il a tenu à rassurer que le vaccin contre le Covid-19 ne doit pas faire peur puisqu’il dispose d’effets secondaires comme tous les autres vaccins. Benbouzid a révélé, lors de cette journée parlementaire, qu’il se fera vacciner prochainement en compagnie du directeur général de l’Institut Pasteur d’Alger, Faouzi Derrar. Par ailleurs, le ministre de la Santé a fait état de la création d’une plateforme numérique permettant de déclarer les effets secondaires après vaccination. Comme il a expliqué qu’un plan stratégique pour la campagne nationale de vaccination a été élaboré en coopération avec le Comité national des experts spécialisés en vaccination et le Comité national en charge du suivi et de l’évolution de l’épidémie en Algérie, mis en place par le président de la République en mars 2020. Le plan national de vaccination, a indiqué Benbouzid, vise à acquérir des vaccins sûrs, efficaces et de qualité, tout en garantissant leur distribution équitable aux groupes à vacciner. La vaccination, a-t-il ajouté, concerne toutes les personnes âgées de 18 ans et plus, et la priorité sera donnée aux agents de santé travaillant dans les secteurs public et privé, aux personnes exerçant des tâches stratégiques, aux personnes âgées de 65 ans et plus et aux personnes atteintes de maladies chroniques. Il est à rappeler que la campagne de vaccination a été lancée depuis janvier 2021. L’Algérie a déjà reçu deux lots de vaccins (50 000 doses de Spoutnik V et 50 000 d’AstraZeneca) qui ont permis le lancement de la campagne vaccinale appelée à s’accélérer prochainement, une fois les nouveaux quotas de vaccin acquis.
Aomar Fekrache

Article récent

Le 25 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img