26.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

USM Bel-Abbès: Nécessité de créer «dans les meilleurs délais» une association des supporters

La direction de l’USM Bel-Abbès a appelé mardi les supporters à s’organiser dans une association pour surmonter l’un des obstacles auxquels fait face le club de Ligue 1 de football pour obtenir sa licence professionnelle. «Les supporters sont tenus de se constituer dans une association et élire son président dans les meilleurs délais afin
d’éviter au club d’autres sanctions», a annoncé la direction de la formation de la «Mekerra» dans un communiqué de presse. La création d’une association des supporters fait partie des 19 exigences fixées par la Direction de gestion et de contrôle financier (DCGF) relevant de la Fédération algérienne de football pour délivrer aux clubs de l’élite leurs licences professionnelles. Jusque-là, seules dix formations sur vingt ont réussi à s’adjuger dans les délais les licences en question, alors que les autres, dont l’USMBA, ont déjà écopé d’une amende de 200 000 DA à cause du retard accusé pour compléter leurs dossiers en la matière. Elles ont jusqu’au 10 février pour éviter des défalcations de points, rappelle-t-on. A l’USMBA, l’absence d’une association des supporters n’est pas la seule carence signalée dans ce registre, puisque le club devra également ficeler son bilan financier de l’exercice 2019-2020 et le faire viser par les services compétents, a-t-on souligné. Par ailleurs, le statu quo marque toujours la situation des 14 joueurs recrutés lors du mercato estival et qui ne sont pas encore qualifiés pour prendre part aux rencontres officielles des Vert et Rouge.
Après s’être acquitté des dettes d’anciens joueurs ayant saisi la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), estimées à près de 53 millions DA causant l’interdiction de recrutement au club, l’USMBA est dans l’obligation aussi de rembourser près de 20 millions DA à la FAF. Cette créance a trait à l’affaire de deux anciens joueurs étrangers de
l’équipe qui s’étaient plaints de l’USMBA auprès de la FIFA, et que la FAF s’était chargée en 2018 de payer pour éviter au club des sanctions de la part de l’instance internationale.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img