20.9 C
Alger
mercredi 29 mars 2023

Université: Label «Study in Algeria» : un encouragement à l’affluence des étudiants étrangers»

Lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le label «Study in Algeria» constitue en lui-même un encouragement à l’affluence des étudiants étrangers dans les établissements de l’enseignement supérieur algériens, a indiqué, hier à Sétif, le représentant de la Conférence des universités dans l’Est du pays, Rachid Hamdi.

Par Thinhinane Khouchi

«Le but est de faire de l’Algérie au moins le premier pays du Maghreb à accueillir des étudiants étrangers dans le cadre de la stratégie du secteur visant à s’intégrer dans la diplomatie scientifique à même de contribuer au développement économique», a indiqué Hamdi lors d’une rencontre régionale des universités dans l’Est du pays, organisée à l’université Ferhat-Abbas (Sétif -1).
Le représentant de la Conférence des universités a ajouté que «ce dossier (Study in Algeria) constitue un défi important pour le secteur. Il exige un travail collectif et intense pour son contenu», soulignant que les étudiants étrangers sont considérés comme des ambassadeurs de leur pays en Algérie. Selon Rachid Hamdi, l’attribution aux établissements de l’enseignement supérieur du label «Study in Algeria» leur permet d’acquérir une visibilité internationale, leurs sites électroniques seront visités dans toutes représentations consulaires à l’étranger et pourront être prioritaires dans le classement des universités algériennes. Pour sa part, Mourad Koreichi, vice-président de l’université de Ouargla, chargé des relations extérieures et représentant de la Conférence des universités dans l’Est du pays, a présenté des données sur l’accueil des étudiants étrangers en Algérie depuis 1962, au nombre de 63 000 étudiants issus de 62 pays. Koreichi a indiqué que 55 % des étudiants accueillis par des universités algériennes en 2022-2023 représentent des pays arabes, 44,2 % représentent des pays africains et 0,7 % représentent des pays asiatiques et européens.
Cette rencontre, organisée à l’auditorium Mouloud-Kacem- Nait-Belkacem à l’initiative de la Direction de la coopération et des échanges universitaires du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a regroupé des directeurs adjoints chargés des relations extérieures et de la coopération des établissements universitaires dans l’Est du pays et les directeurs des œuvres universitaires dans l’Est du pays, ont indiqué les organisateurs. Enfin, il est à rappeler que lors du lancement de ce label, fin 2022, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, avait indiqué que le label «Study in Algeria» visait «la consolidation de l’attractivité des établissements universitaires et de leur visibilité, mais aussi l’encouragement de l’enseignement en langues étrangères, notamment en anglais, à même de refléter la véritable image positive du système d’enseignement supérieur en Algérie».
L’octroi de ce label aux établissements universitaires obéit à nombre de critères et indicateurs, basés essentiellement sur «l’évaluation par les étudiants étrangers du niveau de leur accompagnement par les établissements universitaires et leurs conditions d’accueil, outre le respect du contenu d’un guide élaboré par le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger».
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img