20.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Université de Mostaganem: L’ambassadeur d’Argentine présent au séminaire international

«Voyageurs latino-américains réels et imaginaires en Algérie et dans le monde arabe» a été le thème du Séminaire international organisé les 8 et 9 mars au site 3 de l’Université Abdelhamid-Ibn-Badis de Mostaganem. Mardi matin, l’ouverture de cette manifestation académique s’est déroulée en présence de Mariano Simon Padros, ambassadeur d’Argentine en Algérie, de Aissa Boulahya, wali de Mostaganem, accompagné des autorités civiles et militaires. Le Professeur Yagoubi Belabbas, en sa qualité de recteur de l’UMAB, a valorisé dans son allocution d’ouverture les travaux du séminaire et longuement manifesté la volonté de son établissement à promouvoir les échanges au profit des étudiants sans omettre, bien entendu, de féliciter les étudiantes, les enseignantes et les femmes fonctionnaires à l’occasion du 8 mars, Journée mondiale de la femme. La thématique du séminaire a impliqué la faculté des lettres, notamment le département d’espagnol, avec une forte présence d’étudiants hispanistes. Des conférenciers nationaux, européens et sud-américains de diverses universités du monde devaient intervenir en visioconférence selon le programme arrêté, avec bien sûr les débats sur chacun des thèmes.
En effet, l’évènement s’est articulé autour de l’Algérie dans la culture et la littérature latino-américaines, la guerre d’Algérie en mémoires, les aspects arabes dans la littérature hispano-américaine, voyageurs littéraires à travers le monde arabe, Sarmiento en Algérie et l’Algérie dans les pensées de Sarmiento. Dans son allocution, l’ambassadeur d’Argentine, pour marquer de près la thématique du séminaire, a évoqué la visite effectuée de ce père de l’éducation argentine en Algérie au milieu du XIXe siècle. Suite à son exil du Chili, ce militant entrepris un voyage de deux années à travers l’Europe, l’Algérie et les Etats-Unis. Domingo Faustino Sarmiento ( SanJuan, 1811 – Asuncion, 1888) était un militant, intellectuel, écrivain, militaire et homme d’État argentin, et le septième président de la République d’Argentine. Aussi, le diplomate, hôte de l’UMAB, a également valorisé ce séminaire qui, selon lui, est une passerelle Sud-Sud à conforter pour une véritable communication. Il dira qu’il opportun de promouvoir une politique active de traduction des œuvres littéraires et scientifiques de l’arabe vers l’espagnol et vice versa. Il a exprimé son espoir pour que le séminaire se solde par la création d’une chaire d’études latino-américaine à l’Université de Mostaganem, ce qui sera, selon lui, un espace académique de recherche, d’enseignement, d’études et de diffusion des connaissances de l’Amérique latine, axé sur des sujets telles l’histoire, la culture, la littérature et les idées politiques, en mettant l’accent sur le XIXe et le XXe siècle.
Cette vision, conclura l’ambassadeur, consolidera les échanges pour les chercheurs qui souhaiteraient poursuivre des études supérieures dans les institutions latino-américaines. Le diplomate a souhaité renforcer les liens culturels entre l’UMAB et ses contreparties académiques et universitaires argentines.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img