37.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

UNIVERSITE DE MOSTAGANEM : 8ème colloque international sur l’information

    Les circonstances de la pandémie du Covid 19 a contraint les organisateurs de la 8ème édition du colloque international  sur l’information à l’usage de la visio-conférence.

Dix années de labeur ont fait de ce colloque un instrument scientifique indéniable pour la recherche au profit, surtout, des étudiants. Aujourd’hui cette manifestation internationale vise à promouvoir les projets académiques qui s’inscrivent en général dans la stratégie globale de l’Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem. La direction du  laboratoire des études de l’information et de la communication de l’Université Abdelhamid Ibn Badis a tablé cette année sur une thématique assez particulière qui traite  » le regard valorisant sur l’image de l’autre dans les médias ».  C’est à partir de l’amphithéâtre de la Faculté des Sciences que l’ouverture de cet évènement international à distance a été donnée par Yakoubi Belabbès, recteur de l’UMAB. Cette 8ème édition a la particularité de s’ouvrir avec une première conférence donnée par le Dr Azzi Abderrahmane de l’Université de  »Charika » des Emirats Arabes Unis qui aborde le sujet du principe de tolérance et la crise du Covid19. Pour revenir  à la thématique du colloque, le Docteur Larbi Bouamama Directeur du Laboratoire de l’Information et la Communication déclare qu’il que l’image de l’autre a de tout temps été un  sujet de polémique dans les médias. Cette thèse a fait l’objet de recherches académiques surtout dans le contexte du confortement de diverses relations humaines. Selon le professeur, c’est à partir des images engendrées par l’accentuation des conflits sociaux, historiques et religieux  que l’altération de l’image de l’autre devient un axe d’intérêt dans les médias. Manifestement, dira-t-il, l’influence de ces derniers sur le plan idéologique renvoie la réflexion vers le traitement de l’image de l’autre dans un cadre de valorisation lui garantissant ainsi la liberté et le droit à pratiquer sa foi, ses croyances et sa religion loin des contraintes ségrégationnistes des moyens de communication. De poursuivre  »Le traitement médiatique dans son contexte technologique par la rapidité, la spontanéité et la dynamique de la vidéo devra minimiser les conflits sur le renvoi de l’image de l’autre ». Par ailleurs il a été constaté de par le monde que souvent les médias ne rapportent pas l’image réelle de l’autre ce qui, manifestement, provoque  des situations conflictuelles. Par conséquent, conclura l’intervenant , grâce à cette thématique le colloque va se concentrer sur l’importance des médias sur le bon traitement de l’image de l’autre. A cette édition les interventions à distance de sommités d’universités étrangères comme la Tunisie, le Sénégal, l’Irak, l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirats Arabes Unis ont traité le sujet et ont suscité un débat très fructueux. Hormis les académiciens étrangers le colloque a vu également l’intervention de docteurs de multiples universités du pays, ce qui a enrichi  cette  manifestation scientifique. Le fait marquant de cet évènement est l’hommage rendu au Docteur El Alaoui Ahmed Mahmoud à qui on a décerné la médaille de l’UMAB.

Lotfi Abdelmadjid

Article récent

Le 14 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img