22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Université de Béjaïa Rassemblement de soutien à quatre enseignants

Un rassemblement de protestation a été observé hier matin par de nombreux enseignants devant le rectorat au Campus d’Aboudaou.
Cette action de protestation a été initiée à l’appel du conseil syndical des enseignants supérieurs solidaires (SESS) afin de soutenir activement les quatre enseignants (Pr Tarik Benmerghid, Pr Lamia Mouloudj, Me Sid-Ali Djenane, avocat de profession et le Pr Tarik Azekak) sévèrement sanctionnés : trois ont été licenciés pour cumul de fonction, dont un syndicaliste, et le quatrième s’est vu rétrogradé pour avoir raturé son nom sur un PV de surveillance d’un d’examen.
Les mécontents et les membres de la section syndicale SESS de l’université ont condamné ces sanctions jugées «arbitraires» et exposé avec force détails les cas des enseignants licenciés, évoquant «10 vices de forme et aucun bienfondé lié aux sanctions».
Ils ont appelé les enseignants à agir en vue de mettre un terme à ce qu’ils qualifient de «dérive». Pour les protestataires, «les décisions sont prises dans la transgression totale des textes juridiques en vigueur et des principes d’un procès équitable». Et d’ajouter : «Ces pratiques répondent à l’objectif d’instaurer un climat de soumission et d’intimidation», précisant que «l’un des collègues visés par ces décisions est représentant syndical et élu au sein des instances de participation de l’université». Les protestataires ont brandi des textes de loi pour exiger la réhabilitation et la levée des sanctions prises «illégalement et injustement» à l’encontre des concernés et dénoncé des décisions arbitraires et antiréglementaires. Ils ont ensuite étayé leurs arguments par «l’article 44 de l’ordonnance n°06-03 du 15 juillet 2006 portant statut général de la Fonction publique, l’article 25 de la loi n°06-03 du 20 février 2006 portant organisation de la profession d’huissier de justice, et l’article 12 du décret exécutif n°08-130 du 3 mai 2008, portant statut particulier de l’enseignant chercheur».
A l’issue du rassemblement, il a été décidé d’observer plusieurs actions de protestation dans les jours et semaines à venir. Une assemblée générale sera convoquée dans quelques jours, afin de décider des modalités de mise en œuvre des actions à mener. Cependant, tout porte à croire qu’une journée de protestation sera retenue comme première action avant d’aller crescendo en protestation.
H. Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img