25 C
Alger
mercredi 21 octobre 2020

Une rencontre sur les massacres du 17 octobre 1961: «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien

Les massacres du 17 octobre 1961, un crime colonial commis contre des Algériens qui manifestaient pacifiquement à Paris, est «peu présent» dans le cinéma algérien, ont estimé, samedi à Alger, des participants à une rencontre sur l’événement.
Organisée à la villa Dar Abdeltif en commémoration de la Journée nationale de l’émigration, marquant le 59e anniversaire des manifestations du 17 octobre 1961, la rencontre a été une occasion pour passer en revue la place de ces douloureux événements dans le cinéma algérien. Le producteur Yacine Laloui considère que les films, tous genres confondus, traitant de certains événements historiques, notamment les massacres du 17 octobre 1961 à Paris, sont «peu nombreux» pour cause de difficultés liées à la diffusion des films traitant de la mémoire en France ainsi que le manque de financement.
M. Laloui souligne que la «politique dirigiste menée par les pouvoirs publics», a «restreint» la liberté de création et favorisé l’émergence d’un «cinéma événementiel» et des «films à la demande» financés par des fonds publics. Intervenant par visioconférence, le critique de cinéma Ahmed Bedjaoui a rappelé les quelques films qui ont traité des massacres du 17 octobre 1961, dont «Octobre à Paris», premier film traitant des massacres du 17 octobre 1961, réalisé en 1962 par Jacques Panijel, et censuré en France avant sa diffusion 11 ans plus tard. Autre film traitant de ces événements, «Le silence du fleuve», un documentaire de Mehdi Lallaoui, sorti en 1991, était un des films, basé sur des témoignages et de documents d’époque, qui revient sur la violente répression des manifestants algériens à Paris contre un couvre-feu discriminatoire des autorités françaises.
M. K.

Article récent

Djerad donne aujourd’hui à Batna le coup d’envoi: Une rentrée scolaire pas comme les autres

Après plusieurs mois de confinement, les élèves reprennent aujourd'hui le chemin de l'école. Une rentrée scolaire particulière qui intervient dans une conjoncture...
--Pub--

Articles de la catégorie

Théâtre national algérien: Le théâtre britannique s’invite à Alger

Le théâtre britannique est à l'honneur à Alger avec une programmation virtuelle de plusieurs pièces de référence, appartenant au répertoire universel du...

En hommage à El Hadj M’hamed El Anka: Organisation d’un concours du meilleur joueur de mandole

Un appel à candidature a été lancé lundi par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) à l'adresse des musiciens du châabi...

Festival du film de Lugano: «Le mur, la blessure du Sahara» au programme

Le Sahara occidental a été au rendez-vous du Festival du film des droits humains de Lugano (Suisse) avec le court-métrage «Le mur,...

Festival des lumières en Afrique du Sud: L’évènement annulé en raison du coronavirus

Le Festival des lumières, organisé annuellement dans la ville sud-africaine du Cap, a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19,...
- Advertisement -