18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Une recette de près de 3 mds de dollars durant les huit premiers mois de l’année : Forte hausse des exportations hors hydrocarbures

La nouvelle politique de promotion des exportations hors hydrocarbures a porté ses fruits. Les objectifs tracés vont être atteints grâce à la nouvelle dynamique insufflée, ces derniers mois, par les autorités publiques.

Par Massi Salami

En fait, la valeur des exportations algériennes hors hydrocarbures a augmenté lors des huit premiers mois de 2021, avoisinant les 3 mds de dollars soit 118%, a indiqué, hier, le ministère du Commerce dans un bilan. Selon les chiffres du ministère, les exportations hors hydrocarbures ont connu une hausse de 118% durant les huit premiers mois de 2021 soit 2.9 mds de dollars par rapport à l’année dernière où il a été enregistré un montant 1.34 milliard de dollars.
Les exportations hors hydrocarbures ont représenté 12,3% du total des opérations d’exportation effectuées lors des huit premiers mois de l’année en cours, a précisé le document, cité par l’agence officielle APS.
Parmi les produits les plus importants exportés, hors du secteur des hydrocarbures, figurent les engrais minéraux et chimiques azotés pour 886 millions de dollars, soit une hausse de 69,1% par rapport à la même période de l’année 2020 (524 millions de dollars).
La valeur des exportations de fer et d’acier s’est élevée à 595,78 millions de dollars , contre 28,76 millions de dollars pour la même période de l’année dernière, soit une hausse de 1971%.Quant aux produits chimiques inorganiques, ils ont également enregistré une augmentation significative de 234% dans les huit premiers mois 2021, atteignant 501,8 millions de dollars, contre 150,1 millions de dollars à la même période l’année dernière.
Par ailleurs, indique le même document, les exportations des produits alimentaires à base de sucre ainsi que le miel ont augmenté à hauteur de 288 millions de dollars, contre
173 millions de dollars l’année écoulée soit une hausse de 66%. Le volume des articles manufacturés exportés a augmenté, quant à lui, à 190.81 millions de dollars, soit un taux de 6.54%, selon les détails du communiqué du ministère du Commerce.
Le ministère a qualifié le bilan de «positif» représentant « la nouvelle orientation de la politique du commerce extérieur tracée par le président de la République visant à réaliser une véritable diversification de l’économie nationale, se libérer progressivement de la dépendance aux hydrocarbures, traduire les efforts des pouvoirs publics et aplanir les difficultés.
En mai dernier, le secrétaire général du ministère du Commerce, Redouane Allili , a indiqué que les exportations algériennes hors hydrocarbures pourraient atteindre les 5 milliards de dollars (USD) d’ici la fin 2021. «En dépit des conséquences de la crise sanitaire du Covid-19, nous avons pu multiplier les actions d’exportations hors secteur des hydrocarbures, ce qui nous permettra de réaliser un montant entre 4,5 à 5 milliards USD d’ici la fin de l’année», avait-il précisé.
De son côté, le directeur général par intérim de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), Abdelatif El Houari avait affirmé que «si nous continuons au rythme actuel des opérations d’exportations réalisées hors secteur pétrolier, le pays pourra atteindre l’objectif fixé par les hautes autorités de réaliser un montant de 4 à 5 milliards de dollars d’ici la fin 2021».

M. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img