18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Une grande perte pour la culture algérienne : Le comédien Omar Guendouz n’est plus

La culture algérienne est encore une fois endeuillée par le décès du grand acteur Omar Guendouz. L’annonce a été confirmée par l’Onci à travers un message de condoléances partagé sur les réseaux sociaux. C’est un grand homme qui nous a quittés, laissant derrière lui un répertoire artistique digne de ce nom.

Par Abla Selles

Le monde de la culture est en deuil suite au décès, hier, du grand artiste Omar Guendouz, selon une source proche. C’est avec une grande tristesse que ses collègues et fans ont reçu la nouvelle de son décès, confirmée par le l’Office national de la culture et de l’information (Onci).
Sur les réseaux sociaux, ses amis et collègues ainsi que ses fans ont envoyé des messages de condoléances à la famille du défunt et à la famille artistique.
«Triste d’apprendre la mort de l’ami Omar Guendouz, talentueux artiste, aussi doué pour la présence scénique que pour la discrétion au quotidien, rejetant avec délicatesse le ‘’m’as-tu-vu’’ si cher aux cabotins de pacotille. Pensée à ses amis, notamment à Slimane Benaissa (Boualem Zid Et gouddam, Babor ghraq…) et le regretté Badi avec qui il a arpenté l’Algérie profonde et donné pendant longtemps des spectacles dans les coins les plus reculés, en se déplaçant dans un fourgon sans cesse paré et… réparé par Badi. Guendouz laissera un grand vide, qu’il sera difficile sinon impossible à combler, parce qu’il avait créé un style de jeu à part, propre à lui, et c’est là le grand art, matière culturelle insoluble dans la tentation de l’oubli…», avait écrit le journaliste et écrivain Nadjib Stambouli sur sa page Facebook.
«Un monument du théâtre et du cinéma algérien qui s’en va», «L’artiste Omar Guendouz tire sa révérence. Triste nouvelle. Le grand artiste algérien Omar Guendouz vient de nous quitter. Né pour être un enfant du théâtre, acteur à la télévision et au cinéma, il fut également un homme d’exception», «Le grand comédien algérien Omar Guendouz nous a quittés», «Un artiste dans l’âme ! Oui ‘’El Babour Ghraq‘’! Monsieur Guendouz vous avez marqué votre nom en lettres d’or. Paix à votre âme», sont messages postés sur les réseaux sociaux par des fans et des acteurs dans le domaine culturel.
Omar Guendouz, comédien au style particulier, fait à la fois de mimiques et d’une gestuelle dont il a le secret, a une présence à l’écran qui occupe toute la place. Le défunt était une grande figure du théâtre et de la Télévision algérienne et a travaillé avec passion pour être à la hauteur de son public.
Durant sa carrière, «Da Omar», comme l’appellent ses amis et proches, aura joué dans plusieurs films, feuilletons et autres séries. Il cumule près d’un demi-siècle de carrière de présence sur les plateaux scéniques et cinématographiques algériens.
Il avait participé, entre autres, dans la pièce «Babor ghraq», une tragi-comédie de 100 minutes, qui raconte l’histoire de trois rescapés d’un naufrage, l’intellectuel, l’affairiste et l’ouvrier, campés respectivement par Mustapha Ayad, Omar Guendouz et Slimane Benaïssa.
Natif de La Casbah dans les années 50, Omar Guendouz aura entre autres marqué toute une génération à la fin des années 90/2000, notamment via le duo qu’il a formé avec Nawel Zaater dans la célèbre et très subtile sitcom «Zawdjan fi Hayra» (Un couple dans la tourmente).
Pourtant, il a rarement pris le haut de l’affiche mais le défunt avait plusieurs cordes à son arc. Son talent rare (il excelle même dans le mime), son style de jeu naturaliste, sa bouille tout aussi naturelle et extrêmement expressive, sa gestuelle, ont fait de lui un artiste complet. Depuis le début de sa carrière, il a reçu plusieurs distinctions. Il a été lauréat du Conservatoire d’Alger où son passage a été récompensé de plusieurs prix et distinctions, de surcroît dans plusieurs domaines, dont le chant lyrique et le chant arabe, la comédie arabe et la comédie française.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img