32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Une forte hausse est préjudiciable aux pays producteurs : Prix du pétrole, un expert met en garde

L’expert en énergie, Mahmah Bouziane, estime que la hausse des prix du pétrole résultait d’un certain nombre de facteurs structurels, liés notamment à la baisse des investissements dans la chaîne de l’industrie pétrolière et des capacités de réserves de production dans la plupart des pays producteurs. A cela s’ajoute, explique-t-il, les réserves commerciales de pétrole qui ont diminué dans les pays consommateurs, atteignant dans les pays de l’Ocde des niveaux jamais enregistrés depuis l’année 2000. Mahmah qui s’exprimait dans un entretien à l’agence APS, a cité d’autres facteurs conjoncturels, notamment l’augmentation des prix du gaz, qui a amené les consommateurs à se tourner vers le pétrole comme ressource alternative, la situation géopolitique à la frontière entre la Russie et l’Ukraine, le dossier nucléaire iranien et l’état des approvisionnements dans certains pays producteurs comme la Libye, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan et le Nigeria. Ces facteurs, a-t-il souligné, font planer l’incertitude sur les prix du pétrole à l’avenir. Selon Mahmah Bouziane «le marché pétrolier mondial a besoin d’une organisation comme l’Opec qui ne cherche pas à réaliser des profits énormes au détriment de l’économie mondiale et ne met pas en péril l’équilibre du marché en cas de situation de force majeure (pandémie, conflits…).Il a, par ailleurs, mis en garde contre une éventuelle hausse des prix à des niveaux records pouvant attein-dre 125 usd, voire même 150 usd, comme l’indiquent certains rapports. Et d’ajouter que de telles analyses alimentent la spéculation pour l’achat et le stockage de grandes quantités de pétrole en attendant que les prix remontent pour les revendre, une situation très préjudiciable aux économies des pays producteurs de pétrole comme l’Algérie. La hausse des cours du pétrole au-dessus des «niveaux de sécurité entre 80 et 90 dollars» sera préjudiciable aux budgets des pays producteurs de pétrole dont l’Algérie, car elle se répercutera sur les prix des biens de consommation importés et les coûts de transport. Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img