23.9 C
Alger
vendredi 17 septembre 2021

Une décision qui n’arrange pas tout le monde: Le report de la 35e journée fait jaser

La décision de la Ligue professionnelle de football (LFP) de reporter la 35e journée de la Ligue I du 3 août au 9 du même mois a fait jaser dans le milieu du football, puisque de nombreux clubs ne l’ont pas acceptée, estimant que cela n’arrange pas leurs affaires.

Par Mahfoud M.

L’instance qui dirige le championnat de la Ligue I a pris cette décision pour permettre d’épurer tous les matchs amicaux et mettre tous les clubs sur un pied d’égalité, sachant que la LFP dot arrêter le classement sur la base de la règle de l’indice des matchs disputés et points récoltés pour désigner les clubs qui devront prendre part aux différentes compétitions africaines, comme souhaité par la CAF qui a reporté le tirage au sort de ces compétitions au 15 août prochain. Ainsi, le match de mise à jour de la 26e journée, entre l’USM Alger et la JS Kabylie, a été avancé au mardi 3 août au lieu du 6 août, a précisé Medouar. La rencontre entre la JS Kabylie et le WA Tlemcen, comptant pour la mise à jour de la 27e journée, se jouera quant à elle le vendredi 6 août. Une équipe comme l’ES Sétif qui a été longtemps aux commandes de la Ligue I et était proche de remporter le titre, se voit reléguée à la deuxième place et n’est pas assurée de disputer la Ligue des champions d’Afrique, vu qu’elle est ex æquo avec la JS Saoura qui disputera ce mardi un match en retard face au CRB et prendra donc seule la deuxième place en cas de succès sur le leader du championnat. Les Sétifiens s’estiment lésés et crient à l’injustice, eux qui ont vécu la même situation la saison dernière en se faisant écarter de la Ligue des champions par la FAF par le même principe de l’indice des matchs disputés et points récoltés qui avait profité au Mouloudia d’Alger qui a dipusté la prestigieuse compétition africaine. Même pour la descente en Ligue II, certains pensent qu’il y a des manœuvres qui se font dans les coulisses pour favoriser des équipes aux dépens d’autres. Il est clair que la LFP ne pourra pas satisfaire tout le monde, ce qui reste logique, surtout avec cette décision de rendre le verdict pour ce qui est des équipes qui joueront les compétitions africaines avant la fin officielle du championnat. Pour rappel, la FAF a fixé au samedi 23 octobre prochain le coup d’envoi de la nouvelle saison 2021/2022, avec une formule d’une seule poule de 18 clubs en aller et retour.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img