18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Tunisie: Report du 18e Sommet de la francophonie devant se tenir à Djerba

Les représentants des Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), réunis mardi lors de la 117e session extraordinaire du Conseil permanent de la francophonie (CPF), «sont arrivés à un consensus sur la nécessité de reporter, d’un an, le XVIIIe Sommet de la francophonie», qui devait se tenir cette année à Djerba (Tunisie), rapporte l’agence TAP.

Par Mondji Ch.

Le but étant, selon un communiqué de presse publié mardi soir sur le site de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), de «permettre à la Tunisie de pouvoir organiser cette instance importante dans les conditions les plus optimales».
Les membres du CPF ont recommandé la tenue, dans les plus brefs délais, d’une session extraordinaire de la Conférence ministérielle de la francophonie afin de pouvoir valider rapidement cette proposition, ajoute le communiqué.
Cette session extraordinaire du CPF intervient deux semaines après que la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, ait mené des consultations auprès des autorités tunisiennes et d’autres pays membres de la Francophonie sur la tenue du Sommet de la francophonie à Djerba, précise la même source.
Lors de cette réunion, tenue,en présentiel et à distance sous la présidence de Louise Mushikiwabo, les représentants des Etats et gouvernements membres de l’OIF ont débattu «ouvertement et dans un souci de cohésion et de solidarité, sur l’organisation du Sommet en Tunisie dans les délais initialement prévus», a indiqué le communiqué.
Placé sous le thème «Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone», le XVIIIe Sommet de la francophonie était prévu les 20 et 21 novembre 2021, à l’île de Djerba.

Benabderrahmane et Bouden réitèrent leur volonté commune de renforcer la coopération algéro-tunisienne
Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a eu mardi un entretien téléphonique avec la Cheffe du gouvernement tunisienne, Mme Najla Bouden, lors duquel les deux parties ont réitéré leur «volonté commune» à œuvrer conjointement pour le renforcement et la diversification de la coopération algéro-tunisienne.
«Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a eu, ce jour 12 octobre 2021, un entretien téléphonique avec Mme Najla Bouden, Cheffe du gouvernement de la République tunisienne», indique un communiqué des Services du Premier ministre.
M. Benabderrahmane a adressé «ses chaleureuses félicitations à la Cheffe du gouvernement tunisienne, suite à la formation du nouveau gouvernement, en lui adressant ses vœux de plein succès dans l’accomplissement de ses missions».
«La Cheffe du gouvernement tunisienne s’est félicitée de la qualité des relations bilatérales et a remercié le Premier ministre pour ce geste fraternel qui traduit la profondeur des liens de coopération et de solidarité qui unissent les deux pays», ajoute la même source.
Les discussions ont, par ailleurs, permis de réitérer «la volonté commune des deux gouvernements à œuvrer conjointement pour le renforcement et la diversification de la coopération algéro-tunisienne, notamment en prévision des prochaines et importantes échéances bilatérales», indique également le communiqué.

Washington salue le nouveau gouvernement tunisien, «une étape positive»
Les Etats-Unis ont salué, mardi, la nomination d’un nouveau gouvernement en Tunisie, estimant qu’il s’agissait d’une «étape positive» vers le rétablissement de l’ordre constitutionnel qu’ils réclament après les décisions prises par le Président Kais Saied.
«Le nouveau gouvernement, qui comprend dix femmes ministres, est une étape positive en vue d’affronter les importants défis économiques, sociaux et sanitaires auxquels le pays est confronté», a déclaré le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, devant la presse.
«Nous espérons qu’il sera suivi d’autres annonces pour mettre en place un processus largement inclusif en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel», a-t-il ajouté.
En pleine crise socio-économique et sanitaire et après des mois de blocage politique, le Président Saied a invoqué le 25 juillet un «péril imminent» pour limoger le gouvernement et suspendre le Parlement avant de s’arroger les pleins pouvoirs.
Pour la première fois dans l’histoire du pays, le gouvernement, qui a prêté serment lundi, est dirigé par une femme, l’universitaire Najla Bouden.

Covid-19 : 230 nouveaux cas et aucun décès en 24 heures
Pour la première fois depuis plusieurs mois, aucun décès, causé par le nouveau coronavirus, n’a été signalé durant les dernières 24 heures en Tunisie, a indiqué, mardi soir, le ministère de la Santé.
Dans un bilan épidémiologique actualisé (pour le 11 octobre), le ministère fait état de 230 nouvelles infections par le Covid-19 suite à 5 641 analyses virologiques. Ainsi, la Tunisie totalise 710 096 cas confirmés et 25 046 décès, depuis l’apparition de cette maladie dans le pays, le 2 mars 2020.
Actuellement, 689 patients sont encore hospitalisés, dans les deux secteurs privé et public, dont 141 en soins intensifs et 53 sous respiration artificielle.
Le nombre total des guérisons, depuis mars 2020, s’élève à 682 953 cas, d’après les chiffres officiels du ministère tunisien de la Santé.
A noter, que quelque
4 095 504 Tunisiens ont parachevé, jusqu’au 11 octobre courant, leur schéma vaccinal anti-Covid-19, parmi 6 468 314 inscrits sur la plateforme électronique Evax.
M. Ch.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img