17.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Tunisie : Le président du Parlement, Rached Ghannouchi, menacé de mort

Le ministère tunisien de l’Intérieur a officiellement porté à la connaissance du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement), Rached Ghannouchi, qu’il fait l’objet d’une menace sérieuse d’assassinat, a annoncé Maher Medhioub, assesseur du président du Parlement, chargé de la communication.

Par Moncef G.

Dans une déclaration à l’agence de presse tunisienne TAP, Medhioub a indiqué que les services du ministère de l’Intérieur ont renforcé les mesures de protection personnelle du président de l’ARP, précisant que «ce n’est pas la première fois que Ghannouchi est informé qu’une menace de mort pèse sur lui».
Medhioub a, par ailleurs, ajouté que «le Parlement condamne fermement cette menace visant à porter atteinte aux institutions constitutionnelles élues et plonger le pays dans la spirale de la violence et de l’anarchie».
Il a, toutefois, exprimé la confiance du Parlement en la capacité de l’institution sécuritaire à faire face à toute tentative visant à déstabiliser le pays.

Nabil Karoui reconduit en prison
Le président du parti tunisien «Qalb Tounes», et patron de la chaîne «Nessma TV», Nabil Karoui, a été reconduit mercredi en prison, alors qu’il est accusé de corruption financière et d’évasion fiscale, a indiqué Mohsen Daly, porte-parole du pôle judiciaire économique et financier, cité par la TAP.
Le juge d’instruction a décidé mardi de transférer Nabil Karoui à un établissement public de santé pour y recevoir les soins nécessaires.
«Nabil Karoui sera reconduit en prison dès que son état de santé s’améliore», avait déclaré mardi à la TAP Mohsen Daly.
M. Karoui a décidé d’observer un sit-in au bureau du juge d’instruction près le pôle judiciaire et refusé de signer la décision de prolongation de sa détention préventive, selon la TAP.
Un mandat de dépôt a été émis à l’encontre de Nabil Karoui, le 24 décembre 2020, après avoir été entendu au pôle judiciaire économique et financier pour des soupçons de corruption financière et d’évasion fiscale.

13 journalistes agressés en mai dernier
Treize agressions contre des journalistes et des photojournalistes ont été enregistrées au mois de mai dernier en Tunisie, un chiffre en hausse par rapport au mois précédent, indique le dernier rapport du Syndicat national des journalistes tunisiens (Snjt), cité par l’agence de presse TAP.
Le syndicat a réitéré son appel au ministère de l’Intérieur à «enquêter sérieusement sur les détentions abusives de journalistes et le contrôle préalable de contenus médiatiques». Il l’a invité à rappeler à ses agents le respect de la liberté de presse et à intervenir pour protéger les journalistes et les photographes en cas de danger.
Le Snjt a souligné, par ailleurs, le danger de traduire les journalistes devant la justice en vertu de la loi contre le terrorisme qui «constitue une menace à la liberté de presse et d’expression», appelant le Conseil supérieur de la magistrature à sensibiliser les juges à la gravité de cette question.
Il a exhorté, en outre, les organisations nationales à se montrer solidaires des journalistes et des photojournalistes et à œuvrer pour l’élaboration d’une stratégie nationale qui les protège contre toutes les formes de violence, et en particulier la violence basée sur le genre.

Covid-19 : hausse du nombre d’infections quotidiennes et de décès
Le nombre de contaminations locales quotidiennes au nouveau coronavirus reprend une allure ascendante en Tunisie avec 2 102 nouveaux cas ces dernières 24 heures, a annoncé mercredi soir le ministère de la Santé.
Selon lui, le bilan fait également état de 103 décès supplémentaires, un nombre également en hausse par rapport à la moyenne de la dernière période.
Ainsi, la Tunisie a enregistré à ce jour 360 285 cas d’infection confirmés depuis l’apparition du virus en mars 2020, dont 13 229 décès, tandis que le nombre des guérisons s’élève à 316 004.
A ce jour, 2 305 Tunisiens atteints de Covid-19 sont toujours hospitalisés, dont 415 en réanimation et 119 sous respiration artificielle. Au 88e jour de la campagne nationale de vaccination, quelque 1 223 563 Tunisiens sont immunisés sur les 2 311 667 personnes inscrites sur la plateforme électronique Evax.
M. G.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img