12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Tunisie: La dette publique dépasse 34 milliards de dollars

L’encours de la dette publique en Tunisie a frôlé la barre de 110,2 milliards de dinars (34,9 milliards de dollars), sur l’ensemble des neufs premiers mois de l’année 2022.

Par Salem K.
Selon un bilan du ministère tunisien des Finances, l’encours de la dette publique est en hausse de 8 % par rapport à la même période de 2021. Dans un bilan statistique, cité par la presse locale, le ministère a fait état d’une dette extérieure de 66,3 milliards de dinars (environ 21 milliards de dollars), l’équivalent de 60,1 % de l’encours de la dette publique. Pour ce qui est du service de la dette publique, le montant est de l’ordre de 10,7 milliards de dinars, soit environ 3,3 milliards de dollars.
Quant au remboursement du principal de la dette, il dépasse un montant de 7,5 milliards de dinars (2,3 milliards de dollars), tandis que le remboursement des intérêts s’élève à 3,2 milliards de dinars (un peu plus d’un milliard de dollars).

Tunisie-Libye : vers l’ouverture d’une ligne maritime
Les procédures d’ouverture d’une ligne maritime reliant la Tunisie et la Libye ont fait l’objet d’un procès-verbal d’une réunion tenue à Tunis, en présence des responsables du secteur du transport maritime et des ports représentant les deux pays.
Le ministère du Transport a indiqué, dans un communiqué publié vendredi, que ces procédures ont été convenues lors des réunions présidées, les 16 et 30 novembre, par les ministres du Transport tunisien et libyen, et ce, sans les détailler.
Le ministre du Transport, Rabie Majidi, a mis l’accent sur la disposition du département de relever tous les défis qui freinent la concrétisation de cette ligne. Il a souligné que le port proposé devrait disposer de la logistique et de la capacité nécessaires et respecter les normes requises afin d’assurer rapidement et régulièrement la liaison.
Cette ligne, a-t-il ajouté, vient renforcer la liaison entre la Tunisie et la Libye et diversifier les moyens de transit pour les voyageurs et les acteurs économiques des deux pays, outre ses avantages pour le transport des remorques et de marchandises.
Cette liaison maritime intervient parallèlement aux travaux d’aménagement du poste frontalier de Ras Jedir et l’exécution des investissements liés à la ligne ferroviaire maghrébine.
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img