13.9 C
Alger
mercredi 7 décembre 2022

Tribunal de Sidi M’hamed: L’ancien wali de Tipasa condamné à 3 ans de prison ferme

Le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’Hamed (Alger) a condamné, hier, l’ancien wali de Tipasa, Moussa Ghellai, en prononçant à une peine de trois ans de prison ferme pour des faits liés à la corruption et l’octroi d’indus avantages.

Par Slim O.

Plusieurs responsables impliqués dans cette affaire ont été condamnés à des peines allant d’un an avec sursis à deux ans de prison ferme, notamment l’ancien directeur des domaines de la wilaya de Tipasa qui a été condamné à deux ans de prison dont une année avec sursis, le directeur du cadastre, condamné à deux ans de prison et le directeur de l’environnement à un an de prison avec sursis.
Le tribunal a condamné également deux hommes d’affaires impliqués dans cette affaire de corruption, à deux ans de prison ferme, tandis qu’un troisième a été acquitté.

Affaire Melzi : le procès reporté au 6 septembre
Le procès de l’ancien directeur général de l’établissement public «Sahel», Hamid Melzi, a été reporté au 6 septembre prochain par le juge du pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, suite à la demande des avocats de la défense, a-t-on appris, hier, des sources judiciaires.
Hamid Melzi, qui a été placé sous mandat de dépôt depuis juin 2019, est poursuivi par le même tribunal, au même titre que les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ainsi que plusieurs cadres, pour abus de fonction volontaire à l’effet d’accorder d’indus privilèges en violation des lois et réglementations, outre la conclusion de contrats en violation des dispositions législatives et réglementaires en vigueur pour attribution d’avantages injustifiés à autrui. Rappelons que l’ouverture de ce procès a été prévue hier 16 août au niveau de la même instance judiciaire, et ce, après plus de deux années d’instruction.
S. O.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img