25.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Tribunal de Sidi M’hamed: 10 ans de prison ferme requis contre Haddad, Ghoul et Ouali

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a requis, hier, 10 ans de prison ferme contre l’homme d’affaires Ali Haddad et les deux anciens ministres des Transports, Ammar Ghoul et des Travaux publics, Abdelkader Ouali, poursuivis dans l’affaire du projet de réalisation de la double voie Ain Defla-Bourached.

Par Slim O.

La même peine a été requise contre Abdelkader Kadi, en tant qu’ancien wali d’Ain Defla. Une amende d’un million de DA a également été requise contre chacun des 4 accusés.
Ali Haddad et les deux anciens ministres, Ammar Ghoul et Abdelkader Ouali, ainsi que l’ancien wali d’Aïn Defla, Abdelkader Kadi et d’autres responsables des secteurs des Transports et des Travaux publics, sont poursuivis pour octroi de privilèges injustifiés, abus de fonction et infraction à la loi. Le procureur a, en outre, requis une peine de 7 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de DA contre l’ancien directeur des travaux publics de la wilaya d’Aïn Defla, Khlifaoui Ali, et une peine de 6 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de DA contre Benchenane Mohamed et Berouag Slimane qui avaient occupé le même poste entre 2005 et 2015. Une peine de trois ans de prison ferme assortie d’une amende de 500 000 DA a été requise contre chacun des autres accusés qui étaient responsables du suivi du projet.
Le procureur de la République a, par ailleurs, requis la confiscation de tous les biens saisis sur ordre du juge d’instruction.

S. O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img