23.9 C
Alger
dimanche 25 septembre 2022

Tribunal criminel de Blida: Abdelmoumene Khalifa condamné à 18 ans de prison, huit autres accusés acquittés

Le tribunal criminel de la cour de Blida a condamné, hier, le principal accusé dans l’affaire Khalifa Bank, Abdelmoumene Rafik Khalifa, ancien P-dg du Groupe Khalifa, à dix-huit ans deprison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars et acquitté huit autres accusés.
Au terme du procès en appel des 15 accusés dans l’affaire Khalifa Bank, le tribunal criminel de la cour de Blida a condamné le principal accusé, Abdelmoumene Rafik Khalifa, ancien P-dg du Groupe Khalifa, à dix-huit ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars avec confiscation de tous les biens saisis pour association de malfaiteurs, falsification de documents officiels, usage de faux, vol en réunion, escroquerie, abus de confiance, falsification de documents bancaires et banqueroute frauduleuse. Abdelmoumene Khalifa a en revanche été acquitté du chef d’accusation de trafic d’influence. Le tribunal criminel de Blida a acquitté huit autres accusés, dont l’ancien gouverneur de la Banque d’Algérie, Abdelwahab Keramane, son frère Abdenour et sa fille Yasmine, des charges retenues contre eux, au même titre qu’Ali Aoun et Ighil Ali Ameziane, qui a bénéficié de la levée de la mise sous séquestre de sa villa.
L’ancien directeur de la principale agence de la Banque de développement local (BDL) de Staouéli, Issir Idir Mourad, a été condamné à cinq ans de prison pour participation à la falsification de documents officiels. Il a été acquitté de l’accusation d’association de malfaiteurs.
Des peines allant de deux ans de prison avec sursis assortie d’une amende de 20 000 dinars à huit ans de prison assortie d’une amende de 500 000 dinars ont été prononcées à l’encontre de cinq autres accusés.
Les accusés condamnés ont un délai de huit jours, à compter du 8 juin 2022, pour faire appel de cette décision devant la Cour suprême.
Dans cette affaire, le principal accusé Abdelmoumene Khalifa (auditionné par visioconférence à partir de l’établissement pénitentiaire de Chlef) est poursuivi avec quatorze autres accusés pour plusieurs chefs d’inculpation, dont association de malfaiteurs, vol en réunion, escroquerie, abus de confiance, falsification de documents bancaires, corruption, abus de confiance et falsification de documents officiels.
En novembre 2020, le tribunal criminel de la cour de Blida avait condamné les accusés dans l’affaire Khalifa à des peines allant jusqu’à dix-huit ans de prison ferme et acquitté douze autres accusés.
Slim O.

Article récent

Le 25 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img