12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Travaux publics en suspens Rekhroukh : « Instructions pour accélérer la finalisation des projets locaux »

« Des enveloppes supplémentaires ont été débloquées et des instructions ont été données pour accélérer la réalisation et la finalisation des projets locaux », a rassuré le ministre des Travaux publics, de l’Hydraulique et des Infrastructures de base, Lakhdar Rekhroukh promettant de lever tous les obstacles et d’œuvrer à les livrer dans leurs délais. Plusieurs projets locaux sont en suspens. S’exprimant lors d’une plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, Rekhroukh a fait savoir, à ce propos que des instructions avaient été données à tous les acteurs concernés pour accélérer la levée des obstacles entravant les projets locaux en suspens. En effet, répondant à une question du député Hichem Safar (RND) relative à la réalisation d’un dédoublement de la route reliant les wilayas de Guelma et de Constantine, le ministre a imputé ce retard à plusieurs obstacles exigeant la prise de certaines mesures, affirmant que des instructions ont été données pour accélérer la réalisation de « ce projet vital et important sur tous les plans sociaux et économiques ». Des enveloppes supplémentaires ont également été débloquées pour la levée des obstacles et la restructuration des projets visant la reconsidération du réseau routier dans la région, a-t-il ajouté. Concernant une question du député Slimane Smaili (Front El Moustakbal) sur la possibilité de réaliser une route reliant le siège de l’APC de Larbaa (Batna) au siège de la Daira Bouzine et son revêtement en béton bitumeux sur 14km, le ministre a répondu que le projet a été pris en charge par l’APC, où le taux d’avancement des travaux s’élève à 55%. Un projet pour la réalisation d’un réseau routier sur une distance de 20km reliant près de 15 village de la commune Larbaa à Batna a également été proposé en vue de l’inscrire dans les programmes futurs, étant une revendication primordiale de la population locale. Vu le relief accidenté de la wilaya de Batna, il faudra mener des études approfondies avant d’entamer les travaux de réalisation des routes, a-t-il dit. A une préoccupation soulevée par le député Bouzid Moumeni RND au sujet du trafic routier intense dans la ville d’El Eulma à Sétif, Rekhroukh a expliqué que la conception de l’actuel échangeur était provisoire, en attendant de le relier à l’autoroute est-ouest via le rond-point situé à la sortie de la ville au niveau de la RN 77. L’ADA a décidé de coordonner avec les autorités locales pour apporter des modifications à la conception et à la réalisation des accès menant à cet échangeur, mais également pour déplacer la station de péage au côté nord, en vue de fluidifier davantage le trafic routier, a-t-il fait savoir. Et d’ajouter que l’étude relative aux échangeurs situés sur l’autoroute est-ouest a pris en considération les sites où seront montées les stations de péage, tout en respectant les bases et les règles de conception afin d’assurer aussi bien la qualité du service que la rentabilité de ces stations. En réponse à une interrogation du député Omar Messaoudi (RND) sur le dédoublement de trois routes nationales à Biskra, le ministre a rappelé que la wilaya avait bénéficié de plusieurs projets de développement dans le cadre d’un plan mis en place par le secteur pour développer le réseau routier dans cette région, considérée comme un point de passage reliant le nord et le sud du pays. Les projets seront ainsi pris en charge par ordre de priorités du secteur, lesquelles « sont soumises à la densité du trafic routier et au budget », a-t-il conclu.

 

Thinhinane Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img